L'actualité en continu du pays de Brive


Vers un enracinement de la poésie dans la ville

intro juvenal thaire abita

Pour son premier concours “Des vers à la santé”, lancé cet été en Corrèze et clos à la mi-novembre, l’association Le ministère de la poésie a récolté une trentaine de poèmes. Un jury, constitué de membres de l’ordre des palmes académiques (l’AMOPA) dévoilera les trois lauréats dans le cadre d’une soirée tout public organisée le mercredi 16 décembre au Rex à 20h

juvenal thiare abita 1“Qu’il s’agisse du nombre de participants comme de la qualité et la profondeur des productions, nous sommes satisfaits au-delà de nos attentes“, commence l’écrivain et poète Juvénal Thiare Abita, depuis le bureau de son cabinet de chirurgie digestive à la clinique Saint-Germain. “Des vers à la santé”, le premier concours organisé sur le thème du bien-être par l’association Le Ministère de la poésie, a ainsi réuni une trentaine de participants, dont des élèves du lycée d’Objat et des membres de l’association Obésité 19. Le jury, réunissant des membres de l’ordre des palmes académiques, l’AMOPA, pour garantir impartialité et objectivité, sera “moins regardant sur le style que sur les sentiments, le sens et la musicalité des poèmes”, explique le président-fondateur de l’association de poésie. Trois prix seront remis. Ils seront décernés le mercredi 16 décembre, lors d’une soirée organisée dans la grande salle du Rex, ouverte par une projection et refermée par des déclamations de textes (tarif unique: 5 euros.)

Fort du succès de cette première édition, Juvénal Thiare Abita a bien l’intention de reconduire chaque année ce concours, “en le structurant mieux à l’avenir et en le faisant passer d’une taille départementale à nationale voire internationale”. L’occasion pour lui de “révéler des talents cachés” mais aussi de faire découvrir les textes des participants, en les faisant imprimer ou en les déclamant lors de soirées poétiques baptisées “Poésologies, rencontre entre les gens du verbe”. La première, qui s’est déroulée fin octobre, a réuni une cinquantaine de personnes au Maryland.

Maryland_22-10-2015_003“Ouvrir grand les portes de la poésie et la moderniser avec le concours des autres arts: la danse, la photo, la musique”, telle est son ambition. Juvénal Thiare Abita espère y parvenir en se greffant sur des événements existants mais aussi en en organisant de nouveaux.” Il en est convaincu, Brive, qui a su faire grandir une manifestation comme la Foire du livre, a tout ce qu’il faut pour faire germer la graine de la poésie.

Sur le concours “Des vers à la santé”, organisé par l’association Ministère de la poésie, vous pouvez aussi consulter notre précédent article:

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire