L'actualité en continu du pays de Brive


Unofi inaugure son nouveau siège briviste

intro unofi

La réalisation marque le début de la reconversion du site de la caserne Brune. Alliant métal et verre, ce bâtiment amiral à performance énergétique se dresse en proue, préfigurant ce qu’ambitionne d’être le futur quartier. Intégré dans son environnement, l’immeuble de 4 étages aura nécessité 18 mois de travaux et regroupe les quatre sites jusque là éparpillés de l’Unofi, Union notariale financière. Son inauguration a eu lieu en fin de matinée ce mardi 14 juin, sous la présidence de maître Pierre-Luc Vogel, président du conseil supérieur du notariat.

plaque devoilee

rubanPuisque sur le site d’une ancienne caserne nous sommes, la comparaison est facile: Unofi est au notariat ce que le génie est à la chose militaire, une logistique incontournable en matière de gestion. Unofi a en effet pour vocation d’accompagner le notaire dans sa pratique du conseil patrimonial, c’est dans ce sens qu’elle a d’ailleurs été créée en 1988 à l’initiative du conseil supérieur du notariat lui-même. Rien d’étonnant donc à ce que son actuel président officie cette cérémonie inaugurale.

Après avoir rappelé les liens qui unissaient les deux institutions et loué ce “réseau d’expertise” qui pèse tout de même “7,7 milliards d’euros et 320 collaborateurs”, Pierre-Luc Vogel a largement applaudi ce bâtiment “symbole de la réussite d’Unofi”. Démonstration flagrante aussi “d’une fidélité et de l’intérêt ancien que porte Unofi à Brive” puisque l’Union y est présente depuis 1990 étendant ses services progressivement sur 4 lieux différents. L’immeuble procure donc un cadre nouveau à l’ensemble des équipes jusque-là éparpillées, soit quelque 80 collaborateurs qui s’y sont installées au début du mois de mai.

entree dans le hallRéalisé par Pitch Promotion en 18 mois, le bâtiment offre environ 2 500 m2 de bureaux, 450 m2 de stockage d’archives et dispose de parkings souterrains. Sa façade est structurée par des retraits et des redans qui accrochent l’œil, rompant avec un aspect trop monolithique. L’immeuble bénéficie d’une certification HQE (Haute qualité environnementale) catégorie « Excellent » et combine différents systèmes techniques d’isolation, chauffage, économie d’énergie afin d’apporter un confort maximum pour les utilisateurs. Bref, une belle performance énergétique.

“C’est une marque de vitalité pour une ville d’accueillir l’audace architecturale“, a déclaré le préfet Bertrand Gaume. “Ce bâtiment magnifique met en valeur une friche et marquera l’espace urbain pour plusieurs années.”

discoursCette réalisation “totem” marque ainsi le début de la reconversion des 4,5 hectares de l’ancienne caserne qui seront bientôt rejoints par 1,5 restant. “C’est la naissance d’un nouveau quartier“, s’est réjoui le maire Frédéric Soulier. “Avec Unofi, nous avons donné le “la”. Nous devons veiller à l’harmonisation de cet espace urbain et à son évolution“, a assuré le maire qui a livré les grandes lignes de cette reconversion.

Elle devrait s’articuler autour d’une partie végétale, un parc Brune, sur l’ancienne place d’armes qu’ont foulé des générations d’appelés. Le bâtiment de commandement, fief historique, devrait être conservé. Les deux latéraux seront déconstruits “pour donner plus d’aération”. “Ils ont été bâtis à une époque où les casernes se renfermaient sur elles-même.” Autre temps autres mœurs: “Nous devons nous ouvrir sur l’espace urbain d’aujourd’hui et créer un lien avec le centre-ville.” Le site implanté sur la deuxième ceinture de boulevards devrait également accueillir le conservatoire de Brive.

batiment

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire