L'actualité en continu du pays de Brive


Une toile très réaliste

À s’y méprendre, on croirait qu’il s’agit d’une photographie. C’est tout l’art de Michel Espinassouze que de peindre sa ville, et bien d’autres sujets, de façon hyper réaliste. Une de ses toiles représentant l’hôtel de ville, côté entrée par la cour d’honneur d’ailleurs en restauration, va trôner en bonne place dans le bureau du maire.

Ne cherchez pas à retrouver le même angle en passant rue Charles-Teyssier. “J’ai peint ce tableau d’après plusieurs photos afin de reconstituer cette vue dégagée des bâtiments existants. Je voulais qu’y figure aussi cette tour typique au dôme circulaire”, explique l’ancien médecin généraliste dont les toiles sont très appréciées des Brivistes. “Je suis un vrai coujou et je peins beaucoup les rues de Brive”, avoue-t-il en faisant défiler sur son téléphone quelques photos d’œuvres: le marché, la rue Toulzac, celle des Échevins, le kiosque, l’ambiance d’un match du CAB…

“C’est incroyable ce réalisme, on dirait une photo”, apprécie Frédéric Soulier qui a découvert l’art figuratif du peintre lors d’une exposition au printemps dernier à Saint-Libéral. La toile qui va être encadrée, rejoindra bientôt d’autres œuvres d’artistes déjà présentées dans son bureau. Et vous pourrez l’admirer lors des prochaines journées du patrimoine pendant lesquelles se visite le bureau du maire.

  • Catégorie d'article
  • Arts
Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

quatorze + 18 =