L'actualité en continu du pays de Brive


Une semaine en Finlande pour des élèves d'Henri-Sautet

Ils sont 24, élèves en CE2, CM1 ou CM2 à l’école Henri-Sautet. Dimanche, ils partiront pour une semaine extraordinaire à Oulu (prononcez o ou lou) au nord-est de la Finlande, vers le cercle polaire. Ils y porteront le béret, “emblème de la France” tout autant que signe de ralliement. Il faudra au moins ça pour affronter les – 16 degrés sur place. Voilà trois ans qu’enseignants et enfants se préparent ce voyage dans le cadre d’un projet européen Comenius.

Après avoir reçu en mai dernier leurs camarades finlandais, c’est au tour des petits Brivistes de séjourner chez leurs correspondants. Si les trois classes de CE2, CM1 et CM2 ont toutes travaillé au projet, ils ne seront que 24 à partir en terre inconnue.”Il y a 18 heures de trajet. On prend 2 avions et un train“, clament-ils fièrement, très enthousiastes à cette idée de long transport qui les fera arriver à 0h55 heure locale. Ne maîtrisant pas le finnois, loin s’en faut, ils devront s’exprimer en anglais qu’ils pratiquent depuis 1 à 3 ans. “Nous avons prévu un petit dictionnaire de survie en anglais, avec quelques mots de finnois”, rassurent leurs deux enseignants accompagnateurs, Daniel Dewilde et Patrick Veyssière.

De la Finlande, les élèves en savent déjà suffisamment sur les us et coutumes locaux pour aborder leur voyage: “Il fait très froid. Pendant 5 mois, il fait nuit. Ils petit-déjeunent salé! Ils mangent beaucoup le matin et pas beaucoup à midi et le soir… Ils mangent aussi beaucoup de poissons. Et de la viande de cerf“, expliquent-ils pèle-mêle avec quelques beurks et grimaces de circonstances!

Bien sûr, ils n’ont pas manqué de regarder la météo: “Il fait -16 le matin et -12 l’après-midi. On emporte beaucoup de vêtements chauds”. “Et le maillot de bain”, ajoute un enseignant, “car toutes les familles ont chez elles un sauna et en plus il y a un parc aquatique”. “Il y a de la neige, on pourra faire du ski, de la luge, du patinage…”, s’animent les enfants comme s’ils partaient en vacances, ravis de “découvrir un autre pays” et pour certains de faire leur premier voyage. Sur place, ils auront aussi des visites plus sérieuses, comme un centre scientifique où il pourront s’adonner à quelques expériences. Il faut savoir qu’Oulu, célèbre auparavant pour son goudron végétal qui protégeait la coque des bateaux, est aujourd’hui un centre mondialement connu pour les recherches scientifiques, les technologies de pointe et le développement durable. C’est d’ailleurs avec l’école internationale que les Brivistes correspondent.

“On a préparé aussi un diaporama pour présenter notre pays, notre ville et notre école“, commente un CM1. “On a mis des photos du Mont-Saint-Michel, de la Tour Eiffel, Notre-Dame de Paris, des bâtiments de Brive… On a mis des dessins sur les sports d’ici. On emporte aussi des spécialités culinaires comme la mique et le petit salé… Et un peu de vin.” Des clichés plutôt franchouillards. “On portera tous un béret avec le coq et Paris. Pour se reconnaître et aussi pour rigoler”, s’amusent-ils. Et que les parents se rassurent, leurs enfants tiendront un journal de bord et ils donneront tous les jours des nouvelles par internet. Ils nous ont même promis de nous envoyer un petit article.

Voilà trois ans que l’école se préparait à ce voyage dans le cadre d’un projet Comenius qui vise à développer la coopération entre élèves et enseignants de pays européens. L’école briviste vit son partenariat avec 3 autres pays, la Finlande, l’Irlande et les Pays de Galle. Sur place à Oulu, ils rencontreront donc leurs partenaires. “Ce projet permet de développer les compétences en anglais et le sentiment d’appartenance, malgré nos différences, à une communauté européenne.” Les équipes pédagogiques des quatre établissements collaborant à ce projet commun, feront d’ailleurs à Brive en juin prochain le bilan de ces échanges.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire