L'actualité en continu du pays de Brive


Une pêche extraordinaire

Pêche aux invertébrés dans la CouzeDes enfants du centre de loisirs Cap Ouest de Tujac ont profité des vacances scolaires pour découvrir le milieu aquatique sur le lac du Causse, avec la Maison de l’eau et de la pêche. Entre partie de pêche au coup et étude de la qualité de l’eau…

“Je ne savais pas qu’il y avait autant de petites bêtes dans l’eau”, s’étonne Emma, une dizaine d’années. “Et en plus, il fait beau.” Temps effectivement radieux ce jeudi 23 avril, comme le sourire affiché par les douze enfants du centre Cap Ouest qui pataugent dans la rivière la Couze.

Patricia Bordas, présidente du Causse corrézien écoutent avec les enfants les explications des moniteurs de pêche“Avec l’épuisette, on ramasse les invertébrés qui sont dans l’eau pour les étudier”, explique Gaëtan. “Ça nous apprend à respecter la nature.” Petit attroupement pour apprécier cette pêche miniature, pendant que les uns retirent leurs bottes pleines d’eau. “Et hier, on a pêché des poissons. Il faut être patient. Ensuite, on les a remis à l’eau”, ajoutent Solène et Caroline. Certains auront même tenu une canne à pêche pour la première fois de leur vie.

“C’est une activité qui plaît toujours aux enfants”, explique Véronique Roux, directrice de Cap Ouest. “Nous leur proposons d’ailleurs depuis une dizaine d’années, en fait depuis la création de cette Maison de la pêche sur le lac du Causse. Il y deux ans, nous l’avions même jumelée avec une activité d’orpailleur.”

Il faut trier les invertébrés par espècesPour l’heure, revenus au sein de la belle maison au bord du lac, les enfants s’appliquent à trier leur récolte par espèces. “Il n’y a rien qui pique, vous pouvez y aller avec les doigts”, conseille l’animateur, en ajoutant aussitôt devant l’air dégouté de certains: ” je vais vous passer des pinces”.

“Le but est de déterminer les espèces présentes. Chacune a une sensibilité différente à la pollution, ce qui va permettre au final de noter la qualité de l’eau”, résume Vincent Laroche, responsable animation à la Maison de l’eau et de la pêche.

peche-chateaux5L’occasion pour Patricia Bordas, présidente du Causse corrézien, “d’apprécier le travail effectué sur le lac par la Maison de l’eau et de la pêche afin de voir comment mieux l’intégrer dans le développement touristique du plan d’eau“.

Cette Maison de l’eau et de la pêche compte deux moniteurs guides de pêche spécialisés dans la pêche à la mouche. La structure propose des activités pour les enfants mais aussi des stages pour les adultes, d’initiation comme de perfectionnement, et intervient sur toutes les rivières de la Corrèze. Infos: 05.55.85.87.50 ou sur le site de la Maison de l’eau et de la pêche.

Une qualité de l'eau qui atteindra finalement 8 sur 10

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire