L'actualité en continu du pays de Brive


Une pêche électrique intra-muros historique

Le Syndicat mixte à la carte pour l’aménagement de la Vézère (SIAV) et la Fédération de pêche de la Corrèze ont mené de consort et pour la première fois dans le cœur de Brive, à la Guierle entre le pont Cardinal et le pont Tourny, une pêche électrique afin de recenser les espèces de poissons présentes mais afin surtout de détecter celles indésirables et de faire un état de l’habitat des poissons à ce niveau de la Corrèze. Une opération qui a attiré de nombreux badauds intrigués…

La pêche électrique par échantillonnage par point pour être précis est inoffensive. Elle permet de pêcher plus facilement les poissons pour les étudier. Pesés, mesurés, cette méthode (différente de la pêche pure et dure de recensement) ne permet pas un inventaire global de la population mais elle permet d’avoir au moins une idée, une tendance des espèces présentes sur un lieu précis, leur état de santé, celui de leur habitat… bien souvent liés à la qualité de l’eau, et de savoir si des espèces indésirables, écrevisses américaines ou goujons asiatiques, par exemple sont présentes. « Nous avons une idée des choses qui vont ou ne vont pas physiquement sur la Corrèze. Avec cette pêche nous aurons aussi des réponses biologiques », assure Guillaume Bornet, agent de milieu aquatique du SIAV.

Ni bonnes ni mauvaises surprises aujourd’hui. Les espèce attendues sont présentes, truites, vairons, goujons, barbeaux, leur état de santé sera révélé plus tard probablement en début d’année 2022 quand les études auront été réalisées, mais surtout les espèces dites indésirables sont, semble-t-il, absentes. Sans doute la plus grande satisfaction de la journée pour les équipes du SIAV de la Fédération à égalité avec le plaisir de patauger dans la Corrèze en plein de cœur de Brive pour la toute première fois. « Ces pêches permettent de mieux comprendre la vie aquatique corrézienne, d’agir en conséquences et de mieux protéger les espèces », résume Guillaume Bornet.

Patrick Chabrillanges, président de la Fédération de pêche de la Corrèze. « C’est une opération très intéressante car elle nous permet d’avoir beaucoup de données, une matinée enrichissante en collaboration avec le Syndicat. » Une grande première qui donne des idées au président… « Pourquoi ne pas organiser une matinée pêche un jour de marché ici à la Guierle, je vais y penser. »

Julien Allain, Xavier HARISMENDY

Julien Allain, Xavier HARISMENDY

Laisser un commentaire

19 − quatre =