L'actualité en continu du pays de Brive


“Une nouvelle vie pour Caneton”

piscine-caneton1-pano

Une visite de chantier hier à Caneton, rue Noël Boudy, a permis de faire le point sur l’avancée des travaux en cours sur le site de l’ancienne piscine réaménagée en salle d’armes et de sport. L’équipement muni d’un plateau de 510 m2 est prévu pour accueillir clubs et écoles. Il devrait ouvrir la deuxième quinzaine de janvier.

piscine-caneton2Approuvé à l’unanimité lors de la séance du conseil municipal du 23 septembre 2015, le projet de requalification de la piscine Caneton arrive à son terme. Les travaux ont débuté en juillet: se sont succédé démolition des vestiaires et sanitaires, mises aux normes électriques, dépose du pédiluve, création de l’entrée… Tout récemment a aussi été posée la dalle de béton recouvrant le bassin et l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite sera aménagée prochainement.

Mis en service en 1974 dans le cadre d’un programme national de construction de piscines de type industriel, l’équipement était devenu obsolète. Il avait définitivement fermé ses portes en novembre 2015. “42 ans après, c’est une nouvelle vie pour Caneton”, s’est réjoui le maire de Brive Frédéric Soulier, présent hier pour la visite de chantier aux côtés de Valérie Taurisson et Jean Santos, respectivement maires adjoints en charge de l’enseignement et des sports.

piscine-caneton3“L’objectif était de trouver la meilleure utilisation possible de cet espace”, a poursuivi le maire en expliquant que le “concept multisports” de cet équipement, mariant la communauté éducative et sportive, prenait tout son sens du fait de la proximité des écoles. Jusqu’alors, les écoliers de Paul de Salvandy et Henri Sautet devaient en effet utiliser les transports pour se rendre aux gymnases de Bouquet, Tujac, Deshors (à Malemort), au stade Gaëtan Devaud ou au Stadium. Plus problématique encore était la situation de l’Ensemble scolaire Edmond Michelet. “On compte 1.300 élèves et pas de gymnase”, a rappelé le chef d’établissement François David. “L’équipement va un peu nous aider sans tout résoudre.”

Le plateau de 510 m2 revêtu de sol sportif sera équipé pour accueillir plusieurs centaines d’enfants sur le temps scolaire. Il permettra la pratique d’une douzaine d’activités: psychomotricité, gymnastique, acrogym, danse, jeux d’adresse, tennis de table… et les adultes pourront eux y pratiquer du yoga. Quant aux 105 licenciés du Cercle d’escrime de Brive, jusque-là installé à l’étage de la salle municipale de tennis, avenue Léo Lagrange, ils trouveront dans cette salle un outil adapté à une pratique sécurisée, complète (escrime sportive, éveil, ludo escrime…) et vraiment ouverte à tous (handisport, sport adapté et seniors). Le club disposera de 2 pistes métalliques de 18m ainsi que 10 autres pistes enroulables.

piscine-caneton4Le taux d’occupation de ce nouvel équipement s’annonce ainsi déjà complet et ce malgré les contraintes spatiales, la faible hauteur sous plafond en l’occurrence. “On aurait pu revoir les poutres mais cela impliquait de revoir l’ensemble de la structure”, a expliqué Frédéric Soulier. “Cela aurait été autrement plus compliqué sur un plan technique et financier. En outre, il nous semblait important de conserver l’origine du bâti, d’autant que l’équipement était suffisamment utilisable en l’état à hauteur d’enfant.”

Pour un coût total de 210.000 euros, la requalification de l’ancienne piscine Caneton a été subventionnée à hauteur de 63.000 euros par l’Etat, 90.000 euros par le Conseil départemental et 57.000 euros par la Ville de Brive.

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire