L'actualité en continu du pays de Brive


Une nouvelle joaillière à Brive

A seulement 22 ans, Pauline Verlhac vient d’ouvrir une bijouterie, 2 rue St-Martin à Brive à côté de la fontaine Bourzat. Elle y propose ses propres créations.

La Briviste, après avoir obtenu son bac général, est partie étudier au sein d’une école de bijoux contemporains à Paris, l’Afedap, durant deux ans puis, Pauline Verlhac a immédiatement trouvé du travail à Angoulême dans un atelier de fabrication de haute joaillerie. « A ce moment là, je travaillais pour certaines maisons de la place Vendôme. Chaumet, Fred… A Angoulême, j’ai été formée par Gérard Malzat, qui allait bientôt partir à la retraite. J’ai bénéficié de toute son expérience. C’était un monstre techniquement. Il était en autres bijoutier personnel de Johnny Halliday », explique la jeune femme. « Puis j’ai décidé de monter mon propre atelier et boutique. J’ai eu une opportunité à Brive, dans ce local où il y avait déjà eu une bijouterie. C’est bien tombé, je n’ai pas hésité. »

Dans la boutique flambante neuve au style épuré de la rue St- Martin où boutique et atelier ne font qu’un, Pauline expose ses créations originales dont les tarifs se situent entre 300 et 7000 euros. « En général, je passe plusieurs jours sur mes créations. Avant de passer sur l’établi, il y a toute une réflexion en amont. Je dessine ou je fais des maquettes en laiton, puis je passe ensuite sur la matière à travailler. Je m’adapte aussi aux demandes des clients. On peut bien entendu créer le bijou ensemble », assure Pauline.

Sa passion pour la bijouterie, Pauline Verlhac ne se l’explique pas vraiment «  Je voulais faire un métier artistique, j’ai toujours eu cette fibre. Je voulais faire quelque chose avec mes mains et être détentrice d’un savoir faire. C’est un peu le hasard si je me suis tournée vers ce métier. Ça m’a plus. Je suis une vraie passionnée », précise la joaillière.

 

Ouvert du mardi au samedi 10h-12h30 ; 14h-19h.

Infos au 06.73.24.99.98 ou pauline.verlhac@orange.fr

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

2 commentaires

Laisser un commentaire