L'actualité en continu du pays de Brive


Une nouvelle jeunesse pour le stade Gaëtan Devaud

une pelouse toute neuve au stade Gaëtan Devaud

C’est une nouvelle page qui s’écrit pour le stade Gaëtan Devaud: une pelouse en gazon naturel toute neuve, des vestiaires entièrement repeints, une piste d’athlétisme regarnie de sable noir…  Sportifs et officiels sont venus nombreux hier soir pour l’inauguration sur fond d’entrainements des différentes sections.

Inauguration de la pelouse du stade Gaëtan Devaud

Les petits rugbymen ont achevé à regret leur entrainement alors que leurs aînées féminines se préparaient à entamer le leur. Inauguration de la nouvelle pelouse du stade Gaëtan Devaud“C’est un moment de joie de vous voir évoluer sur ce nouveau stade en totale sécurité et en totale sérénité.”, s’est félicité le maire Frédéric Soulier.

Ce complexe omnisports construit dans les années 1940, donc le plus ancien de la ville, a bien besoin d’une réfection globale. La municipalité a racheté l’équipement en 2013, “une bonne décision”, a souligné l’élu, et s’est engagée dans un plan pluriannuel pour le réhabiliter au fur et à mesure de ses capacités financières.

Inauguration de la nouvelle pelouse du stade Gaëtan DevaudIl faut dire que le complexe s’étale sur plus de quatre hectares avec stade, piste d’athlétisme, gymnase, terrains de tennis, centre de loisirs et piscine. “Nous pouvons dire que par cette décision, le site de Gaëtan Devaud a été sauvé”, a souligné dans son discours Philippe Tillet, président du club omnisports ASPO Brive.

Le signe aujourd’hui le plus évident de cette réhabilitation est la nouvelle pelouse, intégralement réaménagée en gazon naturel. Des travaux de grande ampleur qui se sont déroulés en deux phases. D’abord, à l’automne 2014, pendant deux mois, par le remplacement proprement dit de la pelouse devenue trop vétuste, avec “scalpage” du terrain (élimination d’un fraction de roche), drainage, mise en place d’un système d’arrosage automatique, installation d’une lice, épandage de sable puis semis. Ensuite, il a fallu 10 mois de suivi pour laisser le temps opérer.

  C'est une nouvelle page qui s'écrit pour le stade Gaëtan Devaud: une pelouse en gazon naturel toute neuve, des vestiaires entièrement repeints, une piste d'athlétisme regarnie de sable noir...  Sportifs et officiels sont venus nombreux hier soir pour l'inauguration sur fond d'entrainements des différentes sections.      Les petits rugbymen ont achevé à regret leur entrainement alors que leurs aînées féminines se préparaient à entamer le leur. "C'est un moment de joie de vous voir évoluer sur ce nouveau stade en totale sécurité et en totale sérénité.", s'est félicité le maire Frédéric Soulier.  Ce complexe omnisports construit dans les années 1940, donc le plus ancien de la ville, a bien besoin d'une réfection globale. La municipalité a racheté l'équipement en 2013, "une bonne décision", a souligné l'élu, et s'est engagée dans un plan pluriannuel pour le réhabiliter le site au fur et à mesure de ses capacités financières.  Il faut dire que le complexe s'étale sur plus de quatre hectares avec stade, piste d'athlétisme, gymnase, terrains de tennis, centre de loisirs et piscine. "Nous pouvons dire que par cette décision, le site de Gaëtan Devaud a été sauvé", a souligné dans son discours Philippe Tillet, président du club omnisports ASPO Brive.  Le signe aujourd'hui le plus évident de cette réhabilitation est la nouvelle pelouse, intégralement réaménagée en gazon naturel. Des travaux de grande ampleur qui se sont déroulés en deux phases. D'abord, à l'automne 2014, pendant deux mois, par le remplacement proprement dit de la pelouse devenue trop vétuste, avec "scalpage" du terrain (élimination d'un fraction de roche), drainage, mise en place d'un système d'arrosage automatique, installation d'une lice, épandage de sable puis semis. Ensuite, il a fallu 10 mois de suivi pour laisser le temps opérer.  Depuis avril dernier, les services techniques municipaux ont effectué les nécessaires tontes, désherbage et apport d'engrais. Cette rénovation s'élève à plus de 139.000 euros, le FAFA (Fonds d'aide au football amateur) a financé 15.000 euros. Une pelouse qui s'orne désormais de deux bancs de touche (auparavant situés au stadium).  Le président Philippe Tillet voit dans cette rénovation "une récompense pour l'investissement sans faille des bénévoles, éducateurs et dirigeants", en rappelant "le lien sociétal incontournable" que tisse ce site par son histoire et son ancrage au coeur de ce quartier de la ville. Près de 850 licenciés dans 11 disciplines sont accueillis sur ce site.  Outre cette nouvelle pelouse, les peintures des vestiaires, sanitaires et buvette ont également été rafraichies cet été par les services municipaux, les terrains de boules lyonnaises ont été clôturés, la piste d'athlétisme a fait l'objet d'un regarnissage complet en sable noir. Des stores ont été installés au club house de l'ASOP tennis.  Ombre au tableau qui planait à double titre sur la cérémonie: la grande tribune, sous le coup d'un arrêté municipal d'interdiction, suite à l'avis négatif émis il y a deux mois par la commission de sécurité. "Nous allons voir très vite comment la récupérer, au moins retrouver l'accessibilité d'une partie", a déclaré le maire.  Le stade attend désormais d'accueillir ses prochaines rencontres. "Gageons que cette nouvelle pelouse transcende les jaune et noir pour briller à domicile", espère le président.   Depuis avril dernier, les services techniques municipaux ont effectué les nécessaires tontes, désherbage et apport d’engrais. Cette rénovation s’élève à plus de 139.000 euros, le FAFA (Fonds d’aide au football amateur) en a financé 15.000. La pelouse s’orne aussi désormais de deux bancs de touche (auparavant situés au stadium).

Le président Philippe Tillet voit dans cette rénovation “une récompense pour l’investissement sans faille des bénévoles, éducateurs et dirigeants“, en rappelant “le lien sociétal incontournable” que tisse ce site par son histoire et son ancrage au coeur de ce quartier de la ville. Près de 850 licenciés dans 11 disciplines sont accueillis sur ce site.

Vestiaires et sanitaires ont été repeintsOutre cette nouvelle pelouse, les peintures des vestiaires, sanitaires et buvette ont également été rafraichies cet été par les services municipaux, les terrains de boules lyonnaises ont été clôturés, la piste d’athlétisme a fait l’objet d’un regarnissage complet en sable noir et des stores ont été installés au club house de l’ASOP tennis.

Ombre au tableau qui planait à double titre sur la cérémonie: la grande tribune, sous le coup d’un arrêté municipal d’interdiction, suite à l’avis négatif émis il y a deux mois par la commission de sécurité. “Nous allons voir très vite comment la récupérer, au moins retrouver l’accessibilité d’une partie”, a déclaré le maire.

Le stade attend désormais d’accueillir ses prochaines rencontres. “Gageons que cette nouvelle pelouse transcende les jaune et noir pour briller à domicile”, espère le président.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire