L'actualité en continu du pays de Brive


Une nouvelle déchetterie avenue Léo Lagrange

Peu fonctionnelle mais pour autant “extrêmement fréquentée”, la déchetterie de l’avenue Léo Lagrange va être entièrement repensée. Elle sera équipée d’un cheminement avec entrée et une sortie, sa surface doublée, il y aura davantage de conteneurs et même une ressourcerie. Les travaux devraient démarrer en février prochain pour une réouverture prévue en mai-juin 2019. Découvrez-la en vidéo.

Elle date des années 80 et un temps, il a été question de la fermer tant elle se révèle peu fonctionnelle avec son seul accès servant à la fois d’entrée et de sortie, ce qui génère quelques encombrements. “Nous avons pris le parti de conserver une déchetterie en centre-ville car elle est très utile et nous l’avons décidé en concertation avec le quartier Q6”, explique le maire Frédéric Soulier. “Cette déchetterie est extrêmement fréquentée: plus de 50.000 passages et plus de 2.000 tonnes de matières collectées par an”, quantifie le maire. “Nous n’étions plus aux normes, ce sera une amélioration autant pour les usagers que pour le personnel”, ajoute le président du Sirtom Yves Laporte.

Tout a donc été repensé sur une surface plus que doublée, passant des 936m2 actuels à 2126m2. Une extension réalisée en prenant sur le terrain de stockage des déchets de balayage. Le nombre de conteneurs va également augmenter de 9 à 12 afin d’accepter tous types de déchets. Elle sera dotée d’un sens entrant et d’un sens sortant avec un cheminement qui se fera en plateau surélevé. “Le dessous servira d’espace de stockage. Il accueillera également un espace pour le personnel et une ressourcerie pour les déchets pouvant trouver une seconde vie au lieu d’être systématiquement jetés dans les bennes. “Nous travaillons avec Emmaüs et la Ressourcerie gaillarde”, commente Frédéric Soulier. “Aujourd’hui, on doit de moins en moins jeter et de plus en plus trier et revaloriser.”

La déchetterie sera sous vidéo protection et dotée d’un contrôle d’accès avec barrière. Comme elle se situe sous périmètre ABF (Architecte des bâtiments de France), elle offrira un visuel agréable avec des clôtures végétalisées.

Un parking attenant, de 25 à 30 places, va également être réalisé. “Il aura sa fonctionnalité aussi bien pour ceux qui fréquentent les équipements sportifs, le dojo tout proche, ou qui travaillent dans les immeubles voisins.”

L’appel d’offres va être lancé en décembre et le début des travaux est prévu pour février 2019. Évidemment, la déchetterie devra fermée le temps du chantier. “De 4 à 5 mois. Comme ce sont des éléments préfabriqués, la gène devrait être minimum”, estime-t-on côté Sirtom qui finance les travaux à hauteur d’un million d’euros. Le site devrait ainsi rouvrir en mai-juin 2019. “Nous avons programmé la réfection de la voirie en suivant”, annonce Olivier Nicaud, directeur des services techniques Ville/Agglo. Quant à l’autre déchetterie en zone urbaine, avenue Chaumeil à Tujac, la réflexion est en cours, sans que la situation soit vraiment évolutive puisqu’en ce qui la concerne, il n’ y a aucune possibilité d’extension…

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire