L'actualité en continu du pays de Brive


Une noix fraîche bien de saison

intro marche noix

Profitez en vite car la saison ne dure qu’un mois. Ce matin avait d’ailleurs lieu sur le marché au gros de Cana la traditionnelle foire primée aux noix fraîches. Des noix écalées, juste récoltées par vibration, dont l’arrivée sur les étals marquent ainsi l’entrée dans l’automne.

marché primé aux noix fraichesDes températures à la baisse, un ciel moins lumineux… des signes qui ne trompent pas. Les producteurs se sont couverts en conséquence pour ce premier marché de la saison. “C’est une production un peu en avance avec l’été qu’on a eu. Ça a commencé dans les premières semaines de septembre, en Lara qui est la plus précoce”, commente Alain Soulié, président du Syndicat des noix fraîches du pays de Brive. Mais il l’assure, “cette année, il y a une très bonne qualité de noix, avec des conditions de ramassage optimales”. Pour la qualité, les rendements sont plus irréguliers en fonction des secteurs. Ce matin, ils n’en étaient pas moins une dizaine de producteurs venus de la Corrèze et des départements limitrophes.

marché aux noix fraichesLe climat qui a basculé va certainement booster la vente au détail qui avait du mal à décoller depuis une quinzaine de jours. “Il faisait très beau et il y avait encore des melons et des raisins sur le marché”, explique le producteur. La noix fraîche écalée va donc prendre le relai sur les étals. Pour encore une dizaine de jours. Viendra ensuite la noix tombée, tout aussi fraîche, puis la sèche. Pour l’heure, les acheteurs sont tenus à distance de la halle. Avec le déroulé de la foire primée, l’ouverture des achats habituellement déclenchée à 9h30 se fait attendre car les sacs des participants doivent passer par le prisme des juges à l’oeil aiguisé : “On prélève une centaine de noix sur chaque lot, on va évaluer l’aspect général, définir le calibre, voir s’il y a pas des cerneaux citronnés. On va en ouvrir 25 pour juger de la maturité…” Autant de critères qui déterminent le classement.

achateur en grosC’est la famille Verdier de Sérilhac qui remporte le premier prix assorti d’une plaque fort prisée. Ils seront 5 ce jour-là à pouvoir brandir une plaque remise par Jean-Luc Souquières, conseiller municipal chargé des affaires agricoles. Le couple lauréat n’aura aucun souci pour écouler son lot du jour. Dès la sonnerie marquant l’ouverture des achats, un grossiste d’Ussac a aussitôt raflé leurs sacs de noix, tout comme ceux de marrons. Ce marché au gros va se poursuivre les lundis, mercredis et vendredis pendant toute la saison. Vous pourrez retrouver noix, marrons et châtaignes sur vos marchés habituels.

groupe pano

calibrage

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire