L'actualité en continu du pays de Brive


Une journée Traditions pour “s’ouvrir aux autres”

intro-journee-traditions

Pour sa deuxième édition, dimanche 18 septembre de 11h à 19h, halle Georges Brassens, la journée Traditions promet une ambiance conviviale et cosmopolite, autour des enfants, de la gastronomie et du partage. Quinze associations brivistes y participent. Au programme: spectacles, danses, défilés… et balades en chameau.

 

La première édition, l’an dernier, avait remporté un vif succès auquel n’étaient pas étrangers les deux chameaux déjà présents à l’entrée de la Halle Brassens. “L’objectif est de réunir les communautés pour se connaitre et échanger“, résume Philippe Delarue, adjoint chargé de la proximité et de la vie dans la ville, lors de la conférence de presse de présentation.

pano-conf-de-presse

L’idée était portée, et relancée après une absence de 3 ans, par l’association Couleurs Plurielles qui souhaitait en faire “une journée conviviale, où les cultures se mélangent et échangent avec respect et curiosité, dans la découverte de nos différences”, résume sa présidente Habiba Hamid qui déplore “un manque de dialogue entre les populations”. “Chacun de nous est plus ou moins refermé sur soi, sa langue, ses traditions. On ne s’ouvre pas facilement”, reconnait Philippe Delarue.

standsCette deuxième édition rassemble 15 associations (voir plus bas), toutes brivistes, mais qui ancrent leurs racines dans des cultures multiples. “Brive a toujours été une ville cosmopolite“, témoigne Pierre Fernandez, président de Plein Sud Gaillard. “On ne se connaissait pas forcément tous et pourtant on habite tous la même ville.” Pour Habiba Hamid, il s’agit donc de s’inscrire dans “une dynamique du vivre ensemble”. Avec un thème porteur: “Les enfants autour du monde” parce que justement “les enfants rapprochent les gens”. Avec “des tarifs minima pour que les gens puissent participer”. L’entrée est à 1 euro.

Au programme de cette journée entièrement animée par des bénévoles: musiques, chants, danses d’ici ou d’ailleurs, limousines, réunionnaises, country, orientales, portugaises, flash mob, démonstrations de kung fu et tae kwando… Et bien évidemment un repas, la gastronomie est un lien essentiel entre les cultures, avec un menu au choix mêlant les saveurs: nem crevette ou samousa, couscous ou morue, saraï ou salade de fruits. Tout un monde dans l’assiette, au prix de 10 euros pour les adultes et 5 euros pour les enfants (sur réservation avant le 14 septembre auprès des centres socioculturels Rivet, Dautry et Cartier). Un repas que vous pourrez savourer autour de tables invitant à la découverte de l’autre.

repasQue cette journée Traditions se déroule au même moment que les Journées européennes du patrimoine, est finalement pour Philippe Delarue de bon augure: “chaque manifestation servira d’appel pour l’autre, comme l’an dernier”. Un moment qui se veut donc pour toutes les associations réunies, “une journée heureuse avec des Brivistes heureux“. Une sorte de “finissez d’entrer” multiculturel.

Infos et réservations auprès des centres socioculturels de Rivet (05.55.24.44.76), Raoul Dautry (05.55.23.02.78) ou Jacques Cartier (05.55.86.34.60).

Les associations organisatrices

  • Couleurs plurielles, Afro 19, Les Pastourelles de Brive (groupe folklorique de la région), Amis, A fond la forme, Unicef-Comité de Brive, Plein Sud gaillard, Les 7 voiles (danses orientales), l’Association du quartier Q7, Danc’Wolf (nouvel intitulé de Dancers of the White Wolf, l’association de line dance country ), Créolia (culture réunionnaise), As Roseira (culture et musique portugaises), Shun Wu Tang (école de kung fu traditionnelle), Da Minha Terra (groupe folklorique portugais), Espoir Tae Kwon Do.

Le programme

  • 11h, inauguration de la manifestation avec apéritif offert par les associations,
  • 12h, repas,
  • 13h30, déambulation des Pastourelles de Brive,
  • 14h à 18h30, successions des animations ouvertes par un défilé des enfants de toutes les associations sur la chanson On écrit sur les murs,
  • 18h30, lâcher de lanternes à l’extérieur pour clore la journée.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire