L'actualité en continu du pays de Brive


Une journée sport, santé et bien-être pour lutter contre l'obésité

intro animation maison obesite

Installé toute la journée devant la Maison de l’obésité, place des Arcades à Rivet, un village sport, santé et bien-être a proposé au grand public de nombreux ateliers sportifs et ludiques. Organisée à l’initiative des ambassadeurs du service civique du Conseil départemental de la Corrèze, cette journée voulait sensibiliser à l’obésité et aux maladies qui en découlent.

atelier auto massagesAutour du stand où quelque 200 kilos de légumes ont été disposés, des jeunes femmes s’avancent à l’invitation d’Arnaud Grousset qui vient de finaliser une recette de smoothie fraise-banane dont il n’est pas mécontent et qui séduit effectivement la plupart des testeuses. Œuvrant dans le domaine de la prévention santé à la Mutualité française en Limousin, sa mission aujourd’hui consiste à présenter les différentes façons d’approcher les 5 fruits et légumes journaliers recommandés: “Un jus d’orange le matin, une pomme, des haricots verts le midi, une soupe et une salade verte le soir…” et, selon lui, le tour est joué !

atelier anti grignotageA côté de ce stand, 10 personnes réunies autour d’une table scrutent une chips. Ça peut préter d’abord à sourire, mais l’enjeu est de trouver une parade au grignotage. Et, à ce jeu-là, le toucher et l’odorat notamment sont nos meilleurs alliés. La preuve. Après avoir passé quelques minutes à la décortiquer de la pulpe de leurs doigts, ils sont déjà plus de la moitié à ne plus avoir envie de la manger !

Des ateliers bien-être, maquillage ou encore un stand sensibilisant au diabète complètent ce village animé qui a aussi profité d’une démonstration de Taïchi, cet art martial chinois traditionnel fondé sur une gestuelle lente et source de bienfaits pour le corps et l’esprit. atelier maquillageSelon Paul Sniady, professeur diplômé, sa pratique peut être bénéfique à bien des égards pour les personnes souffrant d’obésité: en terme d’amaigrissement mais aussi, plus largement, de revalorisation de soi.

A la demande de Véronique Joly, présidente d’Obésité 19, les cours de Taïchi vont même commencer dès juin, tous les lundis soir à la Maison de l’obésité. Inaugurée en janvier (nous vous en avions parlé ici), elle réunit une quarantaine d’adhérents et accueille déjà de nombreux ateliers quotidiens. “On proposera bientôt de la sophrologie et on voudrait également faire de la photothérapie et pratiquer l’art de la thérapie qui permet de cibler des activités, la peinture ou l’écriture par exemple, qui sont sources de plaisirs et qui permettent de penser à autre chose que son obésité.”

Fruit de la mobilisation de l’association Obésité 19, de la Mutualité française, de la Ville de Brive et du Conseil départemental de la Corrèze, cette première journée sport et santé a été l’occasion de faire d’une pierre trois coups: promouvoir le service civique représenté par trois de ses membres (une diététicienne, une esthéticienne et une personne tournée vers la communication et l’administratif) œuvrant au sein de  l’association, faire connaître la Maison de l’obésité, la première de France, et Obésité 19 qui, depuis le début 2014 veut prévenir, soutenir et accompagner les malades et enfin sensibiliser à l’obésité et aux maladies qui lui sont liées.

Sur ce sujet, vous pouvez aussi consulter nos précédents articles:

atelier tai chi

atelier massages

service civique

Véronique Joly, la présidente d'Obésité 19 etsur le stand de michel blot

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire