L'actualité en continu du pays de Brive


Une Foire de rois ce samedi halle Brassens

foire-grasse-pano

Dans le calendrier des foires grasses, la foire des rois est reine. Il faut dire que le rendez-vous programmé samedi 7 janvier a plus d’un atout à faire valoir: le marché contrôlé aux truffes, la galette des rois offerte par des pâtissiers brivistes et distribuée aux alentours de midi ainsi que la mise en boîte gratuite des foies achetés sur le marché.

Dès 8h ce jour-là, les consommateurs se réunissent en nombre devant la halle Brassens. Ils ont jusqu’à 10h30 pour faire enregistrer leurs foies achetés sur le marché : au maximum 2 kilos. Pour cela, il faut prendre sa place dans la file d’attente. Elle serpente le long d’une surface vitrée derrière laquelle œuvrent plusieurs dizaines de bénévoles, des anciens restaurateurs et professionnels des métiers de bouche. Etiqueter, dénerver, assaisonner, sertir, stériliser, le travail ne manque pas. D’autant qu’en moyenne, ce sont quelque 2.500 boîtes de 200g qui sont restituées aux consommateurs ce même jour, dès 18h30.

Parmi les chevilles ouvrières de cette journée, l’Objatois Michel Delage, restaurateur-hôtelier à la retraite. Depuis 5 ans, il offre ses services ce samedi-là, entre 7h et 14h. “Tout le monde est content, les gens mais aussi nous. Il y a une super ambiance. Le système est bien rodé et c’est impeccable du point de vue de l’hygiène. On travaille avec des gants, un tablier et un calot sur des tables en inox pour l’alimentaire.” En outre, les foies sont contrôlés par la Chambre d’agriculture depuis l’enregistrement jusqu’à la stérilisation et des boîtes test sont prises au hasard et vérifiées par les services vétérinaires.

Soucieux de rassurer les consommateurs, la Ville de Brive, les chambres d’agriculture de la Corrèze, du Lot et de la Dordogne, les directions des services vétérinaires et les syndicats de producteurs ont aussi défini une charte qualité garantissant la traçabilité des produits, un gavage traditionnel au maïs grain et d’autres exigences. Et si, au moment de son enregistrement, le foie n’est pas déclaré conforme, la chambre d’agriculture se réserve le droit de le renvoyer. Tout au long du processus, le foie conserve le numéro du client, garantissant que celui-ci repart bien avec le produit qu’il a lui-même acheté.

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire