L'actualité en continu du pays de Brive


Une Fête de la musique très encadrée et très limitée

(photo d’archives)

La circulaire gouvernementale publiée le 4 juin ne laissait que très peu d’espoirs pour le maintien de l’édition 2021 de la Fête de la musique tant les conditions pour l’organiser sont drastiques. Ce matin, lors d’une conférence de presse, Philippe Lescure, élu à la Culture, n’a pas parlé d’annulation, des instants musicaux seront maintenus avec le Conservatoire municipal dans des lieux clos et avec un public assis.

 

Les deux scènes amplifiées qui avait été envisagées, place Charles-de-Gaulle et place de la Halle, par la municipalité, pour fêter la musique ne seront finalement pas installées en raison du trop grands risques d’attroupements et de trop grandes difficultés à pouvoir gérer le flux des spectateurs. Une Fête de la musique très amputée « mais pas vraiment annulée puisque des instants musicaux vont être maintenus en partenariat avec le Conservatoire municipal dans des lieux clos », a précisé Philippe Lescure, élu à la Culture.

« Il est important que les élèves du Conservatoire, qui a maintenu des cours en distanciel durant le tout le confinement, se produisent, a ajouté Virginie Joyeux, du service culture de la Mairie. Ils se dérouleront dans des lieux clos et le public sera assis. Cour d’honneur de la mairie, cour du conservatoire, jardin des archives, jardin potager place Thiers, auditorium. La programmation sortira prochainement. »

Pour consulter l’ensemble des préconisations sur la Fête de la musique 2021 c’est ici : Circulaire Fête de la musique

 

 

 

 

 

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

1 commentaire

  •    Répondre

    Pour mémoire, avec un taux d’incidence à 59 pour 100 000, le risque qu’une personne soit infectée sur un “attroupement” de 100 personnes est de 0,059 %.
    Sans considérer que sur ces 100 personnes 50 seront vaccinées (taux de primo injection en Corrèze).
    Un non sens Jacobin. La France, c’est Paris partout !

Laisser un commentaire