L'actualité en continu du pays de Brive


Une drôle d’histoire à écouter chaque matin à 8h

A partir de demain mardi 24 mars, Sylvain Creuzeuvault, artiste associé à L’empreinte, la scène nationale Brive-Tulle, propose une série de miniatures sonores, des petites histoires du 14e siècle extraites du Décaméron de Boccace et lues par des acteurs et actrices du monde entier. Cent nouvelles, une par jour, à retrouver chaque matin à 8h sur son site lundimatin. Au petit déj pour les abdos cérébraux.

Le Décaméron est un recueil de cent nouvelles écrit il y a presque 700 ans, plus précisement entre 1349 et 1353, après la pandémie de peste noire de 1348. Dis comme ça et vu le contexte, cela pourrait en rebuter plus d’un. Mais pas du tout, c’est fort à propos et cela va même vous distraire: sept femmes et trois hommes sont retirés à quelques kilomètres de Florence, confinés pour ainsi dire. Et que font-ils ? Et bien ils se racontent des histoires pour passer le temps.

“Maintenant qu’un milliard d’individus est tenu de rester chez lui, je me suis dit qu’il serait simple et vrai de faire enregistrer chaque nouvelle par des actrices et des acteurs de plusieurs pays, en plusieurs langues”, explique Sylvain Creuzeuvault, auteur, metteur en scène et comédien. “J’ai écrit aux acteurs que je connais en France, mais également en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Suisse, au Royaume-Uni, eux, je sais pas pourquoi ils n’ont pas répondu. Une connaissance avait même une amie islandaise… Ils m’ont répondu. Ils sont 100. Nous leur avons demandé d’enregistrer depuis leur lieu de vie les nouvelles.” Une aventure qu’il a joyeusement intitulé “Décamréon 19”. “Covidés de tous pays, unissez-nous… heu, en tant que séparés”, plaisante l’artiste. Ne manquez pas le premier rendez-vous demain matin, 8h.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire