L'actualité en continu du pays de Brive


Une cellule de veille sur le loup…

Des loups en Corrèze… Peut-être si on en croit certains signalements depuis un an, mais aucun indice prélevé n’a jusque là pu en confirmer la présence. Dans le cadre du plan d’action national sur le loup, le préfet de la Corrèze a toutefois installé une cellule de veille dans le département. Une décision qui permettra en tout cas d’y voir plus clair… entre chien et loup.

“Depuis le début d’année 2017, un certain nombre de signalements ont été faits”, explique la préfecture. “Bien qu’aucun indice prélevé n’ait pu confirmer la présence du loup sur le territoire corrézien, le préfet a souhaité mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par le sujet afin d’anticiper une éventuelle détection de l’animal en Corrèze.”

Installée la semaine dernière, cette cellule est composée de représentants des services de l’État, des collectivités territoriales, des professions agricoles et forestières, des associations de protection de la nature, des représentants des chasseurs et des lieutenants de louveterie. Elle a pour missions principales de suivre la présence du loup (relevés d’indices, expertise des témoignages, création éventuelle d’un réseau d’observateurs), et de diffuser une information transparente et objective auprès du public.

Que faire en cas d’observation de loup ou d’indices de sa présence ? Contactez rapidement un agent de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) du département au 05.55.26.48.15.

Pour en savoir davantage sur le loup en France: loup.developpement-durable.gouv.fr.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire