L'actualité en continu du pays de Brive


Une ambulance et une benne en partance pour Sikasso

Grâce à la générosité du centre hospitalier et du Sirtom, deux nouveaux véhicules vont être envoyés dans la ville jumelle malienne: une ambulance et une benne de ramassage. De quoi redonner le sourire aux membres de l’association Brive-Sikasso qui n’a pas pu envoyer le container prévu.

Les deux véhicules sont estampillés aux couleurs de ce jumelage-coopération qui perdure depuis près de 40 ans. Mercredi, ils feront une apparition symbolique devant la mairie pour marquer ce nouvel élan d’amitié et de solidarité. « La pandémie nous a poussé à remettre l’envoi d’un conteneur qui était prévu pour début 2021. Ainsi que notre visite sur place », explique Michel Blancher, président de l’association qui gère le jumelage pour le compte de la Ville.

C’est la deuxième ambulance donnée par le centre hospitalier de Brive à son homologue africain. « Elle est à peu près identique à celle que l’hôpital régional de Sikasso avait reçue en 2016. Elle a été entièrement révisée et équipée d’un brancard et d’un siège pour un accompagnateur-soignant. » Même démarche pour le Sirtom du Pays de Brive. « Ce deuxième véhicule donné à la mairie de Sikasso va lui permettre de renforcer la collecte des ordures ménagères qui a démarré. » La clé du jumelage est  de s’appuyer sur une concertation suivie afin de répondre aux besoins sur place.

La benne ne partira d’ailleurs pas totalement à vide. Cet après-midi, les bénévoles de l’association terminaient de charger du matériel médical et de kinésithérapie, une table d’examen gynécologique, des brancards, des fauteuils roulants et des cannes. « Le matériel a été donné par le centre hospitalier, les deux cliniques Saint-Germain et Les Cèdres, des médecins libéraux, des kinés, mais aussi des particuliers », détaille le docteur William Assaf, membre de l’association. « Il est destiné à l’hôpital et au centre de référence. »

L’association va assurer la logistique et le financement de cet acheminement jusqu’à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les deux véhicules ne rejoindront le Havre que le 29 décembre pour embarquer sur un bateau qui partira le 8 janvier. Ils atteindront Abidjan le 24 janvier. De là les véhicules seront pris en charge par la mairie et l’hôpital de Sikasso sur les quelque mille kilomètres restants.

Vous pouvez suivre l’actualité de ce jumelage sur brive-sikasso.com et sur sa page Facebook.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

treize − 7 =