L'actualité en continu du pays de Brive


Un singulier “Brin de causette”

C’est un lieu singulier que vient d’ouvrir Jean-Yves Meynier rue Saint-Libéral: un “bar vintage ludique” qui tient à la fois de comptoir, salon de thé, magasin de déco et bien d’autres choses. Une pause à nulle autre pareille.

“Je voulais un lieu authentique, suffisamment unique et personnalisé pour qu’on se sente sinon chez soi, en tout cas chez quelqu’un.” En l’occurrence chez lui car Jean-Yves Meynier a construit son “Brin de causette” autour de ses trois passions: le thé de toutes origines dont des crus exceptionnels, et autres infusions qu’il savoure en connaisseur très averti (ce qui ne l’empêche pas d’avoir une Licence 4 et de servir aussi de l’alcool) ; la déco qui décline d’hier, d’aujourd’hui ou d’ailleurs, glanée au fil des chines, des voyages ou des catalogues et enfin le jeu de société qu’il pratique collégialement jusque tard dans la nuit.

De ses trois inspirations, il ressort une ambiance feutrée vintage, cocooning, invitant à se poser pour un brin de causette ou de rêverie. Une douce atmosphère qu’il a conçue, mettant à profit son premier métier, aménageur d’espace pendant 15 ans pour des gros groupes dans le prêt à porter. C’est d’ailleurs son ancienne profession qui l’a amené de la région parisienne à Brive. “Je voulais une ville de taille plus humaine.” Un contexte qui lui a aussi fourni l’élan nécessaire pour se reconvertir et ouvrir mi-décembre dans l’ancienne librairie BD “Bulles de papier”.

“Je me suis attaché à Brive. C’est plus facile de s’y retrouver, d’exister, de créer. Je voulais absolument me situer dans l’hyper-centre historique afin de privilégier la convivialité.” Une implantation qu’il a donc soigneusement choisie et arrangée. “C’est un an et demi de chine et de rénovation.” En aménageur d’espace qu’il était, Jean-Yves Meynier a tout fait lui-même, ce qui en fait effectivement un lieu unique. Presque un cabinet des curiosités. Ici, la carte prend les allures d’un vieux livre détourné et les gâteaux sont exclusivement faits maison (on vous conseille le financier au matcha). Vous y trouverez de quoi consommer bien sûr, mais aussi lire et même acheter de la déco. “Rien n’est figé, l’idée, c’est que ce qui est en déco peut-être acheté.”

Jean-Yves Meynier aime ainsi que le temps s’écoule à son rythme, aux antipodes de son “précédent univers où tout devait être chiffré et rentabilisé”. En passionné invétéré, il organise même des soirées jeux sur réservation, trois vendredis par mois, de 20h à minuit.

Brin de causette, 2 rue Saint-Libéral, ouvert du mardi au samedi de 9h à 20h. Infos au 05.55.24.09.33 et sur la page Facebook.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

1 commentaire

  •    Répondre

    Bonjour
    Pourrais je vous envoyer qqs infos à propos de nos concerts ” Cabaret Canaille” portraits croisés entre Bernard Dimey et Allain Leprest que nous venons de créer en Normandie et à Juillac en juillet et le concert ” Allain Leprest â l’Improviste” en tournée depuis un an.
    Un mail?
    Cordialement
    Francis Facon
    L’OEIL ÉCOUTE
    Chapdevialle
    19350. Juillac
    loeiecoute@orange.fr

Laisser un commentaire