L'actualité en continu du pays de Brive


Un Printemps des poètes tout en grâce

Cette 25e édition, du 9 au 25 mars, se décline sous le thème de la grâce. La médiathèque du centre et le musée Labenche ont conçu une programmation à portée de tous, jusque dans la rue.

Telle l’ouverture, samedi 9, avec le poète public toulousain Sébastien Hoffmann qui trimballe son tancarville (le nom de sa table de travail) de 9h45 à 13h halle Brassens, Halle gaillarde et place Charles de Gaulle. Donnez-lui trois mots et il vous improvise un poème tapé dans l’instant sur sa machine à écrire vintage. “Il est beau le poème, il est chaud ! Approchez, approchez!” Et vous repartez avec dans votre panier, un poème tout frais. Les passages: de 9h45 à 10h45 à la Halle Brassens, de 11h à 12h face à la médiathèque et de 12h15 à 13h à la Halle gaillarde.

Également musicien, Sébastien Hoffmann  donnera à 15h à la médiathèque du centre un récital poétique intitulé Guymon Tag – Croissant aux amandes – et le contraire. Là encore, il s’agit d’improvisations écrites sur le vif. Des mots choisis dans l’instant qu’il accompagne de boucles “samplées”. Exit la lyre du poète, Sébastien Hoffmann s’accompagne de pédales d’effets pour créer de la matière sonore. Le titre n’est pas sans rappeler Guy Montag, pompier incendiaire destructeur de livres dans Fahrenheit 451 de Ray Douglas Bradbury. Pas d’autodafé programmé ce jour-là mais le poète brûle d’un feu ardent de rendre la poésie vivante. Une expérience auditive à vivre pleinement.

Rendez-vous aussi avec le duo Michèle et Robert Birou pour quelques textes en déambulation. Ce sera le dimanche 10 à 15h au musée et le samedi 23 à 15h à la médiathèque du centre. Il est poète, elle comédienne et ils ont longtemps fait résonner le verbe avec le Théâtre du Cri. Artistes fidèles aux événements culturels du territoire, ils proposent le 10 une visite en poésie (sur inscription, 8 euros et 4 en tarif réduit). À noter également au musée pendant la durée de ce Printemps, la mise à disposition d’un livret de visite en poésie des élèves du lycée Cabanis de Brive, disponible sur simple demande.

Le 23 à la médiathèque, le duo explore La grâce dans tous ses états. Depuis leur bibliothèque intérieure, ils convoquent La Fontaine, Apollinaire, Verlaine, Bobin, Siméon, Benameur, Bianu… Un itinéraire poétique à écouter à travers la médiathèque, du grand hall à la salle d’études avec une halte entre les deux stations, l’escalier comme gradin. Ces lectures seront suivies d’un temps participatif où le public sera invité à dire et partager les poèmes de leurs choix

Tout au long de ce Printemps, l’équipe de la médiathèque vous incite aussi à pendre la parole “grâce” au dispositif sonore le MicroPoétique. Un mode d’emploi est disponible sur place car, avant la déclamation, le lecteur doit lancer un générique afin d’interpeler les auditeurs, lesquels seront invités à suspendre leurs lectures et tendre l’oreille, le temps d’un poème. Des poèmes suspendus attendent les visiteurs, des recueils entiers à feuilleter ou emprunter.

La poésie se lit, s’écoute, se dit et elle se regarde aussi. Vous aurez aussi l’occasion de profiter de l’exposition de l’artiste plasticienne Christelle Wable qui présente ses Coquecigrues. Ces oiseaux imaginaires en forme de sculptures mobiles sont tournés et modelés en grès et porcelaine. La drôle d’allure de ces animaux fabuleux vient en contrepoint de la thématique annuelle et pose la question de la disgrâce, du bizarre, de la différence et explore l’étrangeté. Ce bestiaire imaginaire niche aussi au musée Labenche où un de ces spécimens est également exposé. Des oiseaux qui annoncent un joli Printemps !

Plus d’infos au 05.55.18.17.50 pour la médiathèque et 05.55.18.17.70 pour le musée Labenche.

L’affiche des 25 ans du Printemps des Poètes, dédiés à La Grâce, est signée Fabienne Verdier.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

dix + un =