L'actualité en continu du pays de Brive


Un poisson de 290 millions d’années découvert et nommé Briveichtys (Le poisson de Brive)

Briveichtys chantepiorum exactement. C’est le nom scientifique de se poisson vieux de 290 millions d’années découvert lors des travaux de la déviation nord de Brive en aval de Saint-Antoine-les-Plantades par Guy et Maryse Chantepie. D’ailleurs, littéralement et entièrement Le poisson de Brive des Chantepie.

Extrait des roches fossilifères en 2007, il aura fallu attendre la fin de l’année 2021 pour qu’une publication dans la très sérieuse revue scientifique Fossil Imprint du musée national de Prague, signée par deux spécialistes mondiaux des poissons de la période dite Permien, Stanislav Stamberg et Jean-Sébastien Steyer, confirme la découverte d’un poisson jusque-là jamais identifié.

 

Et dire que tout est parti d’une crotte !!! « C’est en effet à partir de cet élément que nous nous sommes doutés qu’il y avait potentiellement un poisson fossilisé de cette période dans les coins quelque part enfoui », explique Guy Chantepie.

Qui dit poisson dit eau. Ce qui bien entendu confirme la présence d’étendues d’eau importantes dans le bassin de Brive à cette période. Eau douce même précisément puisque Briveichtys qui mesure entre 10 et 18 centimètres est un poisson prédateur d’eau douce.

Briveichtys est à admirer à Noailhac au sein de l’espace de découverte consacré à la géologie et à la pierre de la région. Situé sur la place du village, Guy et Maryse Chantepie, anciens professeurs de sciences naturelles et passionnés de géologie, vous accueilleront et se feront un plaisir de vous expliquer leur découverte et bien plus encore. Passionnant.

 

 

L’espace de découverte est ouvert de 10h à 18h toute l’année.

Renseignements : www.noailhac19.fr ou www.noailhacpatrimoine.fr

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Mot clé

Laisser un commentaire

dix + 3 =