L'actualité en continu du pays de Brive


Un nouvel espace sportif pour les Chapélies

intro terrain

Frédéric Soulier inaugurait cet après-midi un nouvel espace multi-sports, dans le quartier des Chapélies. Ce nouvel équipement va constituer un pôle d’animation, de socialisation et de convivialité en permettant aux jeunes de pratiquer différentes activités physiques sur plusieurs terrains de sport. Il permet également un rééquilibrage entre l’Est et l’Ouest de la ville où sont déjà installés deux équipements, à Tujac et à Rivet.

 

foot 1Le nouvel espace multi-sports des Chapélies est situé tout à côté du centre socio-culturel Raoul Dautry. Il vient en complément d’une offre d’infrastructures déjà importante et qui va l’être davantage encore avec, par exemple, la Pisc!ne, récemment inaugurée, mais aussi le fronton éducatif du gymnase Lavoisier, le golf de Planchetorte ou la nouvelle base de canoë-kayak. La volonté de la Ville est d’ouvrir des espaces sportifs et ludiques dans les quartiers. foot 2Ce fut le cas avec l’ouverture du skate-park avenue Léo Lagrange ou du city-stade à Tujac. Ce nouveau lieu est donc partie intégrante du programme de rénovation urbaine des Chapélies, opération qui arrive à son terme.

L’espace multi-sports est plus particulièrement créé pour les jeunes des associations et/ou usagers des services municipaux comme le centre socio-culturel Raoul Dautry, les écoles Jean de la Fontaine et Thérèse Simonet ou encore les centres de loisirs. Il permettra de faire de l’initiation pour les scolaires ou d’organiser des tournois pour les adolescents. basket1De façon générale, les aires de jeux s’adressent à tout le monde, soit en activité dirigée, soit en accès libre et gratuit. “Une réalisation importante” a souligné Frédéric Soulier, “car les personnels qui interviennent auprès des jeunes doivent pouvoir bénéficier d’équipements de qualité”. “Pourquoi ne pas imaginer” a-t-il conclu, “un tournoi inter-quartiers sur ce type de terrains”.

Les travaux de ce nouvel espace multi-sports ont été rapides puisqu’ils auront duré seulement deux mois, entre septembre et novembre de cette année. La structure, encadrée par des grillages (pour stopper balles et ballons) comprend un terrain synthétique dédié au football et au handball de 40 mètres sur 20 et un fronton de basket-ball. Il a été réalisé par des entreprises privées avec le concours des services techniques et des espaces verts de la mairie. L’ensemble a couté un peu moins de 130 000 euros, financés par la mairie pour 20%, le reste étant réparti entre l’Europe, le Conseil régional, le Conseil départemental et l’Etat.

pano discours

 

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire