L'actualité en continu du pays de Brive


Un nouvel auteur en résidence à Brive pendant un mois

Raphaëlle Botte. DR

Les jeunes lecteurs connaissent bien Raphaële Botte qui collabore au journal Mon Quotidien pour lequel elle écrit la rubrique “La Question”. Les auditeurs de France Info se souviennent également de son émission culture jeunesse. Elle sera en résidence d’écriture à Brive du 16 janvier au 14 février… pour écrire un roman ado.

 

49024La Ville de Brive accueille donc à partir de demain et pour un mois un nouvel auteur qui se double d’être journaliste. Rédactrice depuis 2003 à Mon Quotidien, journal à destination des jeunes de 10 à 14 ans, Raphaële Botte écrit également dans la revue d’art Dada et a tenu des chroniques radio sur France info dans le domaine de la littérature générale, jeunesse et sur l’illustration jusqu’en 2014. De 1999 à 2002, elle fut également journaliste à Arrêt sur images, émission de Daniel Schneidermann sur France 5 consacrée au décryptage de l’actualité et des medias.

9782330050788Elle a déjà signé plusieurs livres: Albums de familles (parus aux éditions Actes sud), Sidonie, c’est fini ! (chez Thierry Magnier), Fais ton cinéma ! (chez Gallimard jeunesse dans la collection Ne plus jamais s’ennuyer), La véritable histoire du chat Botté (Bayard). Raphaële Botte va travailler à Brive sur un nouveau projet littéraire, un roman de littérature jeunesse qui abordera le pouvoir des mots et l’envie d’écrire lorsque l’on est enfant. “C’est en découvrant l’histoire de Minou Drouet qu’est née l’envie d’écrire sur l’écriture”, explique Raphaël Botte. “Ce qu’elle a vécu sera dans la trame de ce futur livre.”

Pendant sa résidence d’écriture, Raphaële Botte interviendra également auprès d’élèves de différentes classes. Une rencontre est prévue avec une classe de 5e sur le thème des medias et du décryptage de l’information. Une autre avec des 4e qui écrivent actuellement un journal. Deux rencontres d’une heure auront aussi lieu avec une classe de 6e sous forme d’atelier d’écriture.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire