L'actualité en continu du pays de Brive


Un nouveau dépôt de bus pour le réseau de l’Agglo

L’Agglo a inauguré ce matin son nouveau dépôt de bus, implanté rue Gustave-Courbet, dans la zone de Beauregard. Elle dispose désormais, en propre, d’un bâtiment fonctionnel qui lui permet de développer son réseau de transport sur tout son territoire.

Avec ce nouveau dépôt dont elle est désormais propriétaire, l’Agglo se donne les moyens de ses ambitions pour faire évoluer son réseau urbain vers davantage d’efficience et d’écologie. “Nous avons la volonté de faire aimer davantage encore le bus”, a résumé son président Frédéric Soulier. Les conditions de travail des salariés s’en trouvent aussi améliorées. Une réalisation “rondement menée”, tant sur le délai très serré des travaux qu’en matière financière (2,9 millions d’euros financés à 80 % par l’Agglo) que sur les performances techniques.

Situé sur une surface totale de 17.000m2, le nouveau dépôt comprend bâtiment administratif, atelier, aire de ravitaillement, aire de lavage et bien sur une zone conséquente de stationnement pour véhicules de tous gabarits. “Un outil conçu pour travailler dans les meilleures conditions” reconnait le gestionnaire du réseau, en l’occurrence la société Transdev avec laquelle l’Agglo a signé une nouvelle délégation pour 7 ans. Avec, pour son directeur régional Pascal Morganti , “un véritable enjeu” afin d’étendre le réseau de 16 à 48 communes. “Dès le 1er janvier 2018, l’ensemble des communes seront desservies”, assure le directeur.

Ce ne sera pas la seule évolution que le délégataire devra accompagner car l’Agglo souhaite un réseau en meilleure adéquation avec son territoire et les nouvelles technologies. Ainsi vont apparaître des bus au gabarit ajusté à la fréquentation de la ligne. “Nous voulons éviter de faire circuler des bus à vide“, commente le vice-président de l’Agglo Robert Louradour.

Il y aura davantage de véhicules propres, un transport gratuit depuis le futur parking relai de Laroche (ce qu’on appelle le P+R), l’extension du transport à la demande aux 48 communes… La billettique (sans contact) va également faire son apparition. Il sera aussi bientôt possible depuis son smartphone d’avoir une information en temps réel sur le prochain passage de bus… Pour un tarif inchangé de 1 euro le ticket.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire