L'actualité en continu du pays de Brive


Un 14 juillet haut en festivités

Ce mercredi, la fête nationale sera marquée à Brive par une prise d’armes à 10h20 place Aristide-Briand, suivie d’un défilé sur l’avenue de Paris avec passage d’avions Rafale. Attention, port du masque obligatoire.

L’avenue de Paris va à nouveau prendre des airs de Champs-Élysées. C’est ainsi chaque année, exception faite de 2020 sous chape sanitaire avec des festivités réduites à la seule prise d’armes, sans défilé. 2021 retrouvera l’envergure habituelle. Tout d’abord, la veille, mardi 13 juillet, à 22h30, le traditionnel feu d’artifice sera tiré depuis les berges de la Corrèze et les jardins de la Guierle, mais, en raison toujours de la crise sanitaire, il n’y aura pas au préalable de déambulation de banda avec lampions.

Le lendemain, la fête nationale sera célébrée comme il se doit avec dès 9h30, sur la place du 14 juillet, des stands d’animation des armées et exposition de matériels, puis à 10h20, place Aristide-Briand devant le théâtre, une prise d’armes avec remise de décorations. La musique sera assurée par l’Harmonie municipale Sainte-Cécile. La soprano Nathalie Marcillac et l’accordéoniste Frédéric Valy interpréteront également cette année Je chante avec toi, Liberté.

Autre temps fort et très attendu : le défilé qui sera survolé vers 11h45 par deux Rafale de retour du dispositif parisien. Cette année, le défilé qui descendra l’avenue de Paris sonorisée, rassemblera près de 250 participants et 33 véhicules.

Le régiment briviste aura à sa tête son tout nouveau chef de corps, installé dans ses fonctions vendredi dernier, le lieutenant-colonel François Ferraton, en tête des troupes. Y participeront également l’école de gendarmerie de Tulle, les sapeurs-pompiers, les jeunes sapeurs pompiers, la classe de défense et de sécurité du collège Jean-Moulin, la Préparation militaire marine de Brive, la Protection civile fortement mobilisée pendant cette pandémie, la police nationale et la police municipale qui veillera par ailleurs au bon déroulement de ces festivités. Comme chaque année, le défilé sera fermé par les véhicules des pompiers du centre de secours de Brive, toujours fortement applaudis.

Prenez d’ores et déjà date: Brive célèbrera également, dimanche 15 août, sa libération par ses propres moyens de l’occupant allemand il y a 77 ans. Les cérémonies auront lieu toute la matinée en divers monuments pour finir au « caillou », la stèle du 15 août 194, devant le lycée d’Arsonval. À 21h, un concert gratuit se tiendra place Aristide Briand, deux heures de spectacle dansant tout public, Les années stars. Ambiance garantie.

Photos archives Marie-Christine Malsoute

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire