L'actualité en continu du pays de Brive


Un défi lecture gaillardement relevé par les collégiens.

gaillard-dorL’établissement Rollinat a accueilli mardi, en fin de matinée, les élèves de 3e ayant participé au Gaillard d’or. Les collégiens ont dû lire puis élire l’ouvrage qu’ils avaient préféré parmi la dizaine de livres qui leur avait été proposée. Cette année, leur choix s’est porté sur La Prophétie des oiseaux d’Hélène Montardre. L’édition 2009 était la 10e du genre et probablement la dernière ; c’est l’occasion de revenir sur cet évènement littéraire, agrémenté de débats entre les participants et l’auteur du livre.  Les principaux objectifs ? Promouvoir les lectures personnelles et développer le sens critique des jeunes.
«  Mais madame vous voulez nous tuer ! », a lancé Stanislas, un jeune participant, tandis que son professeur lui annonçait que 10 ouvrages (en plusgaillard-dor22 des lectures obligatoires) l’attendaient ! C’est ce joli défi qu’ont relevé les plus courageux des élèves des collèges de Cabanis, Jean-Lurçat, Rollinat, les LEP Cassin et Lavoisier, et le lycée agricole de Magnac-Laval . L’ouvrage d’Hélène Montardre a été récompensé par un trophée réalisé par les élèves de Lavoisier.

La Prophétie des oiseaux foisonne d’aventures ; des moments de suspens intenses côtoient des passages romantiques. Les élèves, particulièrement intéressés par la réflexion sur la relation entre l’homme et la nature, ont dévoré cette trilogie avec avidité : « d’abord, c’est difficile de s’y mettre, mais on est vite pris par l’histoire et alors ça défile !  », admet Kevin, un collégien de Rollinat. Il reconnait aussi que ces lectures lui ont donné envie de poursuivre dans cette lancée. Les élèves, regroupés autour de lui, acquiescent… 

Mission remplie, donc,  par les professeurs des collèges participants. Accordons une mention spéciale à l’investissement de Mireille Blanchet, enseignant les lettres classiques à Rollinat, et de Corinne Champougny, professeur de français à Cabanis qui, depuis 10 ans, coordonnent l’évènement et lui impulsent sa motivation et son dynamisme.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire

4 × deux =