L'actualité en continu du pays de Brive


Un cycle de conférences sur l'histoire de l'art

intro conf presse hist art

Rendre l’art accessible à tous, c’est l’ambition du musée Labenche qui lance un cycle de conférences sur l’histoire de l’art. Cette initiation s’appuie sur un premier programme de 6 séances sur le thème du portrait, de novembre à avril. Et c’est quasi gratuit: 2,50 euros la séance (15 euros les 6). “Une porte ouverte vers l’art”, a résumé ce matin Jean-Marc Comas, adjoint à la culture, lors d’une conférence de presse.

conference presseVous visitez une exposition, feuilletez une revue, surfez sur internet, traversez la rue… l’art est partout. Mais sait-on vraiment décoder ce que l’on voit ? Il nous manque souvent des éléments d’histoire pour aller au-delà de la simple perception, vers une plus large compréhension. “L’idée, c’est de donner des pistes, une boîte à outils pour permettre de disséquer un tableau, une sculpture, une gravure…”, explique Mathilde Humbert, directrice du musée qui animera ces conférences. “Il ne s’agit pas d’un cours sur les collections du musée, mais bien d’une approche très généraliste avec des oeuvres emblématiques ou moins connues d’artistes sans frontières.”

Loin des mégapoles universitaires, le projet est séduisant. “C’est une chance de pouvoir développer ici ces conférences”, assure Jean-Marc Comas, adjoint au maire en charge de la culture. “C’est un rêve personnel, un peu égoïste mais qui va profiter à beaucoup.” Le projet ravit en tout cas les adhérents du Centre municipal d’arts plastiques, principaux destinataires, mais pas seulement. “Il faut offrir à tout le monde la possibilité de tutoyer l’art. Il ne doit pas s’arrêter à une strate sociale.”

Ce premier cycle abordera l’histoire du portrait de l’Antiquité à nos jours.

  • 1ère séance, mercredi 26 novembre: introduction, comment définir le portrait ?
  • séance 2, mercredi 17 décembre, la naissance du portrait (époque médiévale jusqu’au 17e siècle)
  • séance 3, mercredi 21 janvier: le portrait d’apparat (17e siècle et 18e siècle)
  • séance 4, mercredi 18 février: le portrait psychologique (18e siècle et 19e siècle)
  • séance 5, mercredi 18 mars: le portrait au 20e siècle,
  • séance 6, mercredi 15 avril: le cas particulier de l’autoportrait. 

monsieur comas et mathilde humbetL’accès nécessite une inscription préalable, de préférence pour toute la durée du cycle puisque celui-ci suit une progression. Elle doit s’effectuer auprès du musée Labenche (par mail ou téléphone) dans la limite des places disponibles. La jauge est en effet limitée à la capacité de la salle de conférence du musée, soit 50 personnes. Au moins dans un premier temps car un autre lieu pourra être défini en cas de besoin. “Nous nous adapterons à la demande,” prévoit la directrice. “Pas question de laisser sur le côté des personnes intéressées par cette initiative”, confirme l’élu. “C’est une année test.” Les futurs thèmes sont déjà définis: le prochain cycle abordera “paysage et nature morte” et le suivant “la peinture du genre”.

Pour Jean-Marc Comas, ce cycle entre dans la volonté d’ouvrir le musée. “Nous voulons montrer que le musée Labenche est un objet vivant, ce qu’on lui a reproché de ne pas être.” Et de citer également “le flux tendu des expositions temporaires, l’existence de soirées privatives afin de récolter du mécénat pour la restauration d’oeuvres, l’évolution du site internet qui met de plus en plus en ligne de la documentation…”

Infos au musée Labenche, 26 bis, boulevard Jules-Ferry, au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire