L'actualité en continu du pays de Brive


Un concert exceptionnel sur le piano Debussy

Piano Debussy1pano

C’est un instrument d’exception ayant appartenu au compositeur Debussy, ce qui le rend d’autant plus précieux. Le musée Labenche n’autorise d’ailleurs que très rarement qu’on en joue. Ce concert du dimanche 28 août à 18h interprété par deux musiciens du collectif belge Aton’&Armide, la pianiste Sara Picavet et le violoncelliste Benjamin Glorieux, venus spécialement à Brive enregistrer un CD, sera donc un événement. Et c’est gratuit.

 

Sara Picavet, piano Benjamin Glorieux, violoncelle“Ces musiciens belges nous ont contactés car ils ne concevaient pas de sortir un CD sur la musique de Debussy sans jouer sur le piano qui lui a appartenu“, explique Françoise Augaudy, responsable du Pôle arts et patrimoines. Pour la petite histoire, l’instrument date de 1904 et la Ville l’a acquis en 1989, grâce à un élève fils adoptif de Debussy, Raoul Barzac, qui vivait à Donzenac. Voilà éclairci le mystère de la présence de ce piano, pièce majeure des collections du musée Labenche, alors même que le compositeur n’est jamais passé par Brive.

“C’est un instrument très fragile car très ancien. Nous n’autorisons que très exceptionnellement qu’on en joue, mais ce sont des artistes renommés.” On se souvient qu’en 2012, pour l’année Debussy, le piano avait vibré sous le doigté de Jean-Louis Haguenauer, considéré comme l’un des meilleurs interprètes actuels du compositeur. Il y a deux ans, le pianiste américain Anthony Tobin, passionné de Debussy, a profité de sa tournée européenne pour venir à Brive jouer sur le célèbre piano.

Le week-end des 27 et 28 août, le musée accueillera cette fois la pianiste Sara Picavet et le violoncelliste Benjamin Glorieux, les deux interprètes fondateurs du collectif A’&A, Aton’&Armide, un collectif de musique contemporaine créé en 2010. Ils viennent enregistrer la sonate pour violoncelle et piano de Claude Debussy sur CD pour le label belge Penguin/Antartica devant sortir cet automne.

Piano Debussy3Particulièrement soucieux de l’impact sonore des instruments sur l’œuvre, les deux musiciens ont soigné leur enregistrement. Sara Picavet jouera ainsi sur le piano Blüthner ayant appartenu à Debussy tandis que Benjamin Glorieux privilégiera le violoncelle avec cordes en boyaux.

Pour remercier la Ville de cette faveur, ils offriront au public briviste un concert gratuit le dimanche 28 août à 18h au cours duquel ils interpréteront des œuvres du compositeur anticonformiste et notamment La sonate pour violoncelle et piano, diverses transcriptions pour violoncelle et piano, Pièce pour le vêtement du blessé, Elégie et Noël des enfants qui n’ont plus de maison, ainsi que deux Préludes pour piano du deuxième livre Ondine et Hommage à S.Pickwick.

Le concert aura évidemment lieu dans la salle du musée où trône le piano du compositeur – “il n’est pas question de le bouger”. L’entrée est libre et gratuite, mais attention car le nombre de places est limité, de par la configuration des lieux.

Piano Debussy2Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

Laisser un commentaire