L'actualité en continu du pays de Brive


Un "Casse-Noisette" féérique

casse noisette

C’est un spectacle très original qui a ravi près de 400 jeunes spectateurs cet après-midi au Théâtre municipal. L’oeuvre de Tchaïchovski jouée au piano à 4 mains par le duo Jatekok était illustrée par Marina Sosnina, artiste sur sable. Un moment féérique, un peu hors du temps. Une belle entrée en matière pour le Festival de la Vézère qui propose également ce soir un autre rendez-vous avec le duo Jatekok, cette fois dans une version à deux pianos et pour un concert projection West Side story.

pano casse noisette

casse noisette 1Il y avait de l’effervescence en ce début d’après-midi dans la grande salle du Théâtre. Près de 400 enfants bruissant d’impatience. La plupart sont venus avec les accueils de loisirs de Brive et de l’arrondissement. D’autres sont venus en famille. Pas facile d’imposer le silence à toute cette jeunesse enthousiaste.

Il aura suffit que le rideau s’ouvre pour entendre un grand “Oh” d’administration. D’abord la musique. Au piano à quatre mains, le duo Jatekok. A côté, au dessus de sa table lumineuse, Marina Sosnina a lentement commencé a donner vie au conte.

On connait l’histoire: le soir de Noël, Clara reçoit de son oncle Drosselmeyer un casse-noisette. Pendant la nuit, une merveilleuse féerie commence : dans le salon, les jouets s’animent et le Casse-Noisette se transforme en Prince…

Marina SosninaSous les mains de l’artiste, le sable glisse, la main redessine. Une pincée de grains ici, une pluie par là. En quelques gestes gracieux, Marina Sosnina recrée la scène pour en faire un autre tableau qui se nourrit du précédent, donne expression aux personnages.

Et ainsi se construit l’histoire qui prend relief et profondeur. A chaque tableau projeté sur écran géant, le public applaudit, happé par cette magie qui mêle dans une parfaite synchronisation musique classique et d’animation de sable.

atelier dessin sur sable avec les enfants des ALSH. Photo Marc BrandyA la sortie, il y a encore de la magie dans les yeux des enfants comme des adultes qui les accompagnaient. “Tout était beau”, dit encore tout émue Louanne, 9 ans. D’autres ce matin ont eu encore plus de chance. Une cinquantaine d’enfants des ALSH de la Ville ont participé à des ateliers animés par l’artiste sur sable. “On a appris à faire des pieds dans le sable avec nos doigts”, raconte tout heureux l’un d’entre eux. “Et des girafes”, ajoute un autre.

C’est une volonté du Festival de la Vézère d’élargir son public en proposant dans sa programmation des rendez-vous “en famille”. Aujourd’hui, c’était le premier de cette 35e saison estivale. L’édition proposera également des “Heure avec”, Marc Chagall, Mozart et Beethoven ainsi qu’un opéra découverte.

Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.

 

silhouettes

casse noisette 4

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire