L'actualité en continu du pays de Brive


Un brillant duo accordéon violon

Élodie Soulard à l’accordéon et Amandine Favier au violon pour un programme allant de Bach à Dvorak en passant par Mozart ou Granados. Ce beau moment musical vous est proposé mardi prochain 29 novembre à 18h30 à l’auditorium Francis Poulenc par le conservatoire de Brive avec le Festival de la Vézère dans le cadre de sa saison d’hiver. Tarifs de 5 à 10 euros. Billetterie au conservatoire rue Massenat. Infos au 05.55.18.17.80.

Le programme

  • Jean-Sébastien Bach, Sonate en mi mineur
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Sonate pour violon et piano en sol majeur
  • Friedrich Kreisler, Prélude et allegro
  • Enrique Granados / Friedrich Kreisler, Danse espagnole n°5
  • Manuel de Falla / Friedrich Kreisler, La vida Breve
  • Antonin Dvorak, Sonatine op. 100

L’une est au violon, l’autre est à l’accordéon. Deux brillantes musiciennes. Chacune a sa carrière, que ce soit avec les plus grands orchestres, en participant à diverses formules instrumentales ou sur disque. Elodie Soulard et Amanda Favier se produiront dans un duo complice et en parfaite harmonie.

C’est à l’âge de six ans qu’Elodie Soulard commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand. Après des études au Conservatoire du 12e arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay, elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique de Paris où elle effectue de brillantes études récompensées par un Master d’accordéon en 2010 avant d’être admise en 3e cycle supérieur dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser. Parallèlement, elle reçoit les conseils éclairés d’un grand nombre de maîtres à travers toute l’Europe et travaille assidument aux côtés du concertiste russe Yuri Shishkin. Elle est régulièrement invitée en tant que soliste et se produit sur de grandes scènes internationales. Le Festival de la Vézère l’a reçue cet été à Travassac dans un trio avec Lola Descours, basson et Ulysse Vigreux, contrebasse. Elle a également animé une masterclasse avec des élèves du Conservatoire de Brive. Elle joue sur un accordéon russe de marque « Jupiter » (modèle de V. Gusiev).

Amanda Favier est la plus jeune lauréate du Concours International J.S Bach de Leipzig. Talent précoce, on la remarque à neuf ans dans son premier concerto en soliste, à onze ans salle Gaveau et à treize sur les bancs du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gérard Poulet. Après un Premier Prix de violon et un Diplôme de formation supérieure mention Très Bien, elle suit un Cycle de perfectionnement parisien avant de parcourir l’Europe, s’enrichissant au contact du slovène Igor Ozim puis du regretté Sir Ifrah Neaman. Ce métissage culturel fait d’elle une musicienne complète, qui, rapidement, glane une quinzaine de prix internationaux. Le Festival de la Vézère l’a elle aussi déjà programmée, en 2021 à Uzerche avec le Romain Leleu Sextet. Elle joue un violon de Matteo Goffriller de 1723.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

4 × 4 =