L'actualité en continu du pays de Brive


Un Amour de Vin

Patrick Urtizbéréa a repris il y a une semaine l’ancienne Cavavin de l’avenue Foch qu’il a rebaptisée Un Amour de Vin. Une totale reconversion dans ce qui est devenu une vraie passion.

Avec un nom comme ça, ce Briviste pure souche a évidemment des origines basques que l’on retrouve dans sa chaleureuse faconde. Mais qu’est ce qui peut pousser un responsable d’exploitation logistique (17 ans de métier à Géodis tout de même) à un jour tout lâcher pour verser dans les spiritueux? Un alignement de planètes mais surtout l’amour du vin, bien sûr, qui l’aura inspiré pour intituler sa cave.

“Cette passion est venue avec mes frères et surtout ma femme, il y a 10 ans. C’est elle qui m’a fait rencontrer des gens dans le vin. Je me suis alors intéressé au sujet, j’ai beaucoup lu, visité des vignobles, discuté avec des producteurs… C’est comme ça que j’ai constitué un bon réseau.” Tant et si bien que Patrick Urtizbéréa a l’idée en 2013 de faire fructifier ce réseau en créant une auto entreprise de dégustation à domicile, tout en poursuivant son activité professionnelle principale. Déjà un pied dans le tonneau. L’envie grandissant au fil des ans, le deuxième pied n’a pas tardé.

“J’avais repéré la Cavavin il y a 3 ans. J’ai tout de suite aimé cet esprit cave, la chaleur du bois, la taille qui offre un beau potentiel, le fait aussi qu’elle soit installée là depuis 25 ans, gérées par les mêmes personnes. C’est plus qu’un changement de propriétaire ou un changement de nom, c’est pour moi un vrai choix de vie.” Le nouveau caviste a déjà reconfiguré les lieux en créant une autre circulation entre les rayons. “J’aménage aussi un coin dégustation qui pourra être privatisé pour des soirées. Je vais aussi agrandir la gamme de bons Bourgogne, des crus qu’on ne trouve pas ici, celle aussi des champagnes en proposant des choses un peu confidentielles. L’idée, c’est de compléter l’offre existante.” Des terroirs à consommer évidemment avec modération puisque selon la formule consacrée, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. “On ne boit pas le vin, on le déguste”, réplique l’heureux reconverti.

Un Amour de Vin, 65 avenue maréchal Foch. Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h. Infos au 05.55.24.59.71, sur unamourdevin.fr et sur la page Facebook.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire