L'actualité en continu du pays de Brive


Triomphe d'une danse entre deux cultures

Douze danseurs torses nus, vêtus de sarouels blancs, s’envolant, virevoltant, défiant l’apesanteur, dessinant des arabesques subtiles entre Orient et Occident. Puissance et sensualité pour illustrer la fragilité humaine. Ce que le jour doit à la nuit, le spectacle de la compagnie à résidence Hervé Koubi, a triomphé ce week-end devant son public. Deux représentations à guichets fermés au théâtre municipal avant une tournée mondiale qui emporte la troupe à Nice, Dunkerque, Washington, Ramallah, Moscou…

Il fallait être au rendez-vous“, explique Hervé Koubi aujourd’hui soulagé. Chorégraphe et danseurs étaient sous tension avant la représentation. Voilà 5 ans que la compagnie ne s’était pas produite dans sa ville de résidence. “Nous ne voulions pas décevoir.” La troupe avait pourtant déjà testé sa dernière création ailleurs et même sur la scène nationale de Calais. “Le plus dur était de jouer devant des gens qui nous accompagnent depuis 10 ans et qui nous ont vu évoluer. Ça nous a mis la pression, mais nous étions plus qu’heureux.” Comme un aboutissement. “Pour nous, cela représentait vraiment une première, même si la pièce a déjà tourné.”

Et ce fut un triomphe. Avant même la représentation. “Il a fallu seulement deux jours pour remplir la salle.” Une deuxième date a été mise en place. Même succès. “Nous avions plus d’un millier de personnes en attente. Après, on a arrêté de compter…”

Le spectacle sera à nouveau joué dans la région: à Cahors ce vendredi 11 janvier, Saint-Junien en mars, Saint-Yrieix en mai. Egalement à Malemort courant 2013 et à Uzerche début juillet. Les dates de la tournée s’enchainent. Fin janvier, la troupe sera à Aix-en-Provence dans le cadre de “Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la culture”. Mais la compagnie n’en oublie pas pour autant son travail de terrain auprès des scolaires. Dès le lundi matin 9h, au lendemain des représentations, elle intervenait au sein de l’école Marie-Curie. Une approche de la danse au quotidien.

Sur ce thème, vous pouvez également consulter nos précédents articles:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire