L'actualité en continu du pays de Brive


Tout le collège Cabanis en cross aux Perrières

crosse-de-cabanis1pano

Pas de cours ce matin pour les quelque 500 élèves du collège Cabanis, mais des courses. Tous le monde était au parc des Perrières pour le traditionnel cross. Du sport, mais aussi une fête.

 

crosse-de-cabanis5C’est un rendez-vous incontournable depuis maintenant 17 ans, juste avant les vacances de Toussaint. Avant de clore ce premier chapitre scolaire, tous les collégiens de Cabanis se retrouvent au parc des Perrières pour une matinée des plus sportives.

Ce sont les 6e filles qui ont donné le ton dès 9h, puis les 6e garçons et ainsi de suite en grimpant les classes. Mais comme les vacances débutent cette année pile à midi, le programme a quelque peu était écourté: 4e et 3e ont pris au final un départ commun de façon à permettre les remises de prix dans la foulée. Au programme donc, 6 et non 8 courses, avec tour à tour en supporters donnant de la voix les camarades qui ne couraient pas.

crosse-de-cabanis3“Quelque soit le niveau, c’est la même distance pour tout le monde, 2km en deux tours. Ce n’est pas un parcours long, mais difficile“, explique Nicolas Courel, professeur d’EPS. La matinée a également mobilisé ses collègues et agents de l’établissement, dans une ambiance bon enfant. Même le principal du collège donnait de sa personne en escortant à vélo les concurrents.

C’est la même déroulé à chaque course: les élèves s’élancent à grandes foulées malgré une première côte. “Ne partez pas trop vite, il y a deux tours à faire, pensez à gérer votre effort”, conseille le professeur au mégaphone. Mais l’émulation est trop forte. “Ce cross est une façon de les motiver et de leur donner envie de préparer le cross UNSS.” D’autant que chaque course est copieusement dotée: pour les 15 premièr(e)s.

crosse-de-cabanis9Certain(e)s élèves se sont peinturlurés un minois de chat, d’autres revendiquent tracée sur leurs joues l’appartenance à une classe. Certaines copines ont assorti leurs tenues… Si les uns ont survolé les deux boucles à la Usain Bolt, beaucoup sont vite distancés par de véloces gazelles, mais tous ont à cœur de donner ce qu’ils peuvent, bataillant déjà avec eux-mêmes pour finir… Déjà, une belle victoire.

Au fil des courses, les joues s’empourprent et la pression monte pour les grands. Le parc s’anime aux cris d’encouragements, félicitations aux vainqueurs, éclats de rires et bons souvenirs… Déjà un air de vacances.

crosse-de-cabanis2

crosse-de-cabanis4

crosse-de-cabanis6

crosse-de-cabanis7

crosse-de-cabanis8

crosse-de-cabanis10

crosse-de-cabanis11

crosse-de-cabanis12

crosse-de-cabanis14

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire