L'actualité en continu du pays de Brive


Tous fanas de krav-maga

Kravmaga1pano

Créé il y a 4 ans, le club USKM a fait en septembre sa première rentrée dans de nouveaux locaux, rue Barbes (entre le stade Leclerc et Emmaüs). Le dimanche 17 janvier, un stage de Krav-maga ouvert aux non licenciés et même aux débutants y est organisé. L’occasion de faire découvrir à un large public cette méthode d’autodéfense qui a le vent en poupe.

Kravmaga2“Le krav-maga vise en cas d’attaque et dans le cadre de la légitime défense, à maîtriser son agresseur par des gestes simples, rapides et efficaces piochant dans les techniques de tous les sports de combat: la boxe, le ju-jitsu, le karaté, l’aïkido, le judo…”, commence l’entraîneur Gérald Moindranze dont le maître en France est Philippe Briand, ancien adjudant de l’armée française, formateur des militaires en krav-maga et protection rapprochée depuis 1996.

Après 20 ans d’une carrière qui l’a mené en mission à l’étranger sur des terrains hostiles, Gérald Moindranze est arrivé à Brive en 2009 comme préparateur physique pour les militaires avec l’objectif de former au combat rapproché (sens étymologique du terme krav-maga), un groupe envoyé en 2010 en Afghanistan avec les Bisons du 126e. Lancées pour les militaires, ces sessions locales ont par la suite plus attiré les civils: “Les militaires n’ont plus beaucoup de temps pour se former à la vie associative”, pointe l’entraîneur, titulaire d’un brevet fédéral.

Kravmaga3Cette discipline a aujourd’hui le vent en poupe et en son sein se côtoient plusieurs écoles et fédérations. L’USKM, affilié à la FFKA (fédération française de karaté et disciplines associées) et l’UKMF (Universal krav-maga formation) est également le seul club à Brive qui maîtrise et enseigne la technique de l’AIKMA qui arrive, via Danny Hazan, d’Israël, d’où vient précisément le krav-maga.

Parmi ses quelque 130 licenciés allant de 5 à 65 ans, l’USKM compte une quarantaine de femmes. “C’est accessible à tous”, assure Gérald Moindranze. Une trentaine d’enfants y sont ainsi formés pour la compétition, et Gérald Moindranze travaille même à ouvrir ses cours aux personnes handicapées.

Plus d’infos au 06.62.43.78.80. Stage : dimanche 17 janvier de 9h à 17h au studio situé 6 rue Barbes. Tarif: 10 euros, 15 euros pour les non-licenciés.

Kravmaga4

Kravmaga5

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Mot clé

Laisser un commentaire