L'actualité en continu du pays de Brive


Téléthon : une édition particulière

La situation sanitaire complique l’organisation traditionnelle du Téléthon qui aura lieu ces vendredi 4 et samedi 5 décembre. Mais la collecte continue et de son succès dépendent les actions 2021, les avancées et les victoires. Vous pouvez faire un don au numéro vert 3637, d’ailleurs situé cette année à Favars, ou sur telethon.fr.

L’événement organisé depuis 1987 par l’Association française contre les myopathies (AFM), lui donne les moyens de poursuivre son combat contre la maladie en récolant un maximum de dons à travers pléthore de manifestations populaires qui germent sur tout le territoire. En raison de la pandémie de Covid-19 et des mesures sanitaires en vigueur, cette édition 2020, la 34e, ne ressemblera à aucune autre. Forcément, il n’y aura pas toutes ces animations, repas, lotos, challenges divers et autres rassemblements.

“Ça n’a rien à voir avec les autres années. Il a fallu repenser l’édition et se réinventer“, commente Nicole Mattenet, coordinatrice départementale. Ventes drive de plats, confitures ou jacinthes, tombolas, collectes des sapeurs pompiers ont pris le relais. “Une urne est mise à disposition dans un certain nombre de communes.” Malgré le contexte difficile, les bénévoles se mobilisent et ont porté une cinquantaine d’initiatives et donc autant d’urnes. Certes, c’est moitié moins par rapport à l’an dernier, mais d’autant plus méritoire. “Pour soutenir le Téléthon corrézien, Mathieu Bosredon, champion de France handbike, a très volontiers accepté cette année d’être notre parrain.” Ces dons effectués au moment du Téléthon permettent à la recherche de faire des progrès très concrets pour les maladies rares et neuromusculaires.

Trop fort, tel est le thème de l’édition 2020, en écho à la force des malades qui luttent au quotidien, à celle des familles qui ont su se regrouper pour faire avancer les recherches, à celles des bénévoles qui œuvrent avec beaucoup de ténacité pour organiser les manifestations, et à celle des chercheurs qui avancent peut-être doucement mais sûrement et qui obtiennent des résultats remarquables.

À noter qu’en 2019, la générosité des Corréziens avait atteint ​360.822 euros: plus de 191.000 récoltés grâce aux différentes manifestations organisées et près de 170.000 via le 3637 et internet. Le décompte est enclenché. Rendez-vous les 4 et 5 décembre pour vous mobiliser et donner. D’autant que cette année, le centre d’appel 3637 est implanté en Corrèze, Favars.

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire