L'actualité en continu du pays de Brive


Street Art: un clin d’œil à la préhistoire

intro-bus

Le Street art investit le centre-ville pour un voyage évocateur de la richesse préhistorique du territoire de Brive. Une première œuvre, un bus à impérial britannique que certains d’entre vous ont pu voir ce matin devant le théâtre, rend hommage à un personnage important dans l’histoire de la découverte de la grotte de Lascaux. Les 2 artistes, regroupés sous le nom Sismikazot, entendent raconter à leur manière la belle histoire de la préhistoire.

 

bus4Garé devant le théâtre, le bus à impérial attire les regards et les badauds sont nombreux à s’arrêter pour en faire le tour et comprendre de quoi il s’agit. Cette œuvre, c’est celle de Paul et Rémi, 2 graveurs originaires de Saint-Céré dans le Lot, et aujourd’hui connus dans la France entière pour leur travail. D’ordinaire, leur terrain de jeu, ce sont les murs, grands, très grands si possible, où ils réalisent des fresques qui intègrent quasi systématiquement un élément figuratif.

Pour ce bus, c’est une photo de Léon Laval qui est reproduite. bus2Léon Laval fut, il y a 75 ans, l’un des personnages importants de la découverte des grottes de Lascaux. Instituteur à Montignac à l’époque, c’est lui que les 4 enfants qui ont vu en premier les peintures rupestres viennent voir pour parler de leur découverte. C’est lui qui fera en sorte dès le lendemain de faire venir de Brive l’Abbé Breuil, le Pape de la préhistoire à l’époque, certain d’avoir dans cette grotte un trésor historique.

Brive et Montignac sont aujourd’hui regroupées dans l’Etablissement Public de Coopération Culturelle des 13 arches. La préhistoire est un domaine qui lie les 2 villes. Lascaux IV, qui sera bientôt dévoilée, devrait attirer dès la première année quelque 400.000 visiteurs. groupeFrédéric Soulier veut “créer un flux avec Lascaux et construire autour de la préhistoire un vrai projet culturel”. Notre territoire recèle aussi beaucoup de témoignages sur cette période historique. De plus, Brive est un carrefour autoroutier doté d’un aéroport, d’une gare et d’une capacité hôtelière inégalée sur le bassin de vie Corrèze – Lot – Dordogne. Autant d’éléments qui incitent à participer à cet engouement pour l’art pariétal, et à en profiter. Et le Street Art n’est-il pas une sorte d’art pariétal contemporain!bus3

C’est ainsi qu’est né, entre Brive Tourisme et les 13 Arches, ce projet de créer de grandes fresques murales dans le centre-ville. Un parcours historico-cuturel qui devrait concerner 5 à 7 sites, des murs dont il reste encore à trouver le plus grand souhaité par les artistes: 10 mètres sur 8 environ. Le bus, qui a été acheté par Brive Tourisme au champion handisport briviste Mathieu Bosredon, sera pour sa part un mur mobile puisqu’il pourra changer de lieu et même partir sur Montignac et la vallée de la Vézère, la vallée de l’homme. L’enjeu de cette exposition géante sera d’attirer du monde en centre-ville en incitant à la déambulation, suscitant une nouvelle attractivité qui devrait pleinement profiter aux commerçants.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire