L'actualité en continu du pays de Brive


Soutenez les deux Brivistes engagées sur le prochain Rallye des Gazelles

Anne-Sophie Fraysse et Perrine Ronchi participeront à la 30e édition du Rallye Aïcha des Gazelles, un rallye amateur 100% féminin dans le désert marocain qui aura lieu du 13 au 28 mars 2020. Ces Graines de Gaillarde, comme elles se sont nommées, font aussi de cette aventure sportive un engagement solidaire en faveur des femmes. Pour mener à bien leur projet, elles ont lancé une cagnotte en ligne et organisent un loto le 2 novembre à 20h à l’Espace Chadourne.

« Ce n’est pas de la vitesse, mais de l’orientation, sans GPS, juste avec carte et boussole. On nous retire même nos téléphones. À chaque étape, il faut rejoindre le bivouac en validant des balises en un minimum de kilomètres. À nous de choisir notre parcours, de passer par les dunes ou de les éviter, de franchir la montagne ou de la contourner… », explique l’équipage briviste qui tenait absolument à faire cette édition anniversaire. « Elle sera très festive et davantage médiatisée, c’est un argument d’autant plus alléchant pour trouver des sponsors. »

Perrine Ronchi a 31 ans, quasi le même âge que ce rallye hors-piste qu’elle suivait avec envie depuis toute petite à la télé. Anne-Sophie Fraysse, 28 ans, aurait bien voulu effectuer un 4L Trophy lorsqu’elle était étudiante… Et leurs routes se sont croisées. « On s’est rencontré il y a un an, autour de notre passion commune, la danse. Notre amitié a été une évidence. Trois mois après, on décidait de participer. » L’ingénieur en génie civil, Perrine, et la psychomotricienne, Anne-Sophie, un ex Miss Brive, ont choisi de porter le numéro 129. Elles y voient un joli présage : « c’est le numéro de la Corrèze entourant le 2 de notre duo ».

Comme 75% des 160 équipages de diverses nationalités, elles sont novices dans cet exercice et l’aventure commence avec tous les préparatifs. Elles ont déjà acheté sur leurs fonds propre le 4×4 qui sera confié courant novembre aux élèves du lycée professionnel Lavoisier, partenaire technique, afin d’être modifié et adapté aux besoins spécifiques de cette compétition. Elles comptent aussi soigner l’esthétique du véhicule et l’engager dans le concours de la plus belle voiture.

« Nous avons prévu plusieurs stages pour nous former à la navigation, à la conduite dans des conditions extrêmes, au désensablement, à l’entretien du véhicule car faire appel à l’assistance mécanique enlève des points… On sait que ça sera éprouvant, physiquement et moralement. Un gros dépassement de soi. Le pire serait de se perdre et de tourner en rond… ou la panne qui peut nous retarder ou nous éliminer. » Mais rien n’entame leur enthousiasme commun, encore moins le mordant d’Anne-Sophie, la plus compétitive.

« Ce sera une belle expérience humaine et ce rallye éco-responsable porte des valeurs de partage. » Dans son sillage, la caravane humanitaire « Cœur de Gazelles » déploie en effet consultations médicales et actions solidaires. Les Brivistes ont ainsi prévu de confier dès le départ un mètre cube de dons divers, matériel scolaire, médical et vêtements. « Nous avons aussi voulu donner plus de sens à notre projet en soutenant ici une association, le Centre des droits des femmes et des familles du Limousin et son engagement pour une éducation non sexiste. Nous l’associons aux divers événements que nous organisons afin de nous faire connaître et récolter le budget nécessaire. » Le défi d’une vie pour Anne-Sophie et Perrine qui ne manquent pas d’énergie et rêvent avec impatience de ces 9 jours hors du temps, surtout de ces deux étapes de 48 heures. “Ça veut dire dormir en plein désert, sans toute l’organisation comme pour les autres étapes. Elles bivouaqueront seules dans le désert, confrontées à l’immensité des étoiles…

 

 

 

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire