L'actualité en continu du pays de Brive


Sons d’une nuit d’été

Sur les bancs de l’école, les petites paupières doivent être lourdes ce matin. Car le public, arrivé un peu plus tardivement que par le passé, est aussi reparti plus tard. Mais qu’importe! La fête de la musique ne vit qu’une fois l’an et hier, à Brive, elle a particulièrement bien vécu.

Place du Civoire BelthamsIl y a 30 ans, la fête de la musique a révolutionné le monde de la musique en permettant aux artistes de sortir de leurs salles et studios. Et depuis sa création, il y a 30 ans, l’engouement pour l’événement est resté intact auprès des générations qui se succèdent. A Brive, comme sans doute partout ailleurs en France et dans plus d’une centaine de pays dans le monde, on y va entre amis, en famille, avec des parents qu’on tient par le bras, ses enfants qu’on porte à bout de bras pour leur permettre d’apercevoir, à travers la foule, un bout du spectacle.

Et il fallait lever haut les enfants au ciel pour qu’ils puissent apercevoir la scène car cette année encore, le monde était là à Brive. Peut-être arrivé un peu plus tard que d’ordinaire, après 21h30, mais bel et bien là et surtout resté à festoyer plus longtemps.

A corps danse Dès 20h15, le ton était donné au Civoire avec le reggae de Shunk 2 B qui a réussi à faire avancer le public, à le faire remuer aussi. Plus frileux et surtout impatient de découvrir ce qu’il se passait sur les autres scènes, il était déjà moins nombreux sur cette même place pour le groupe suivant.

La faute à Labenche! Car la scène installée en ce lieu en a enthousiasmé plus d’un et n’a pas désempli. Et pour cause! Tout bonnement magnifique, implantée dans un cadre qui laisse rêveur, le lieu a émerveillé et les danseurs et danseuses qui s’y sont succédé n’ont pas dénoté avec l’atmosphère du lieu. L’avis est unanime, la beauté du lieu était à la hauteur des prestations, diverses, qui ont présenté au public la danse dans tous ses états.

FouleIl y avait foule aussi pour écouter l’Harmonie Sainte Cécile, concert incontournable de la fête de la musique à Brive. Cette année installée sur la scène de l’Hôtel de Ville et non sur les abords de la collégiale en raison des travaux, l’Harmonie a drainé son public de fidèles.

Il est 22h. La fête bat alors son plein. Les jeunes rockers de Iris ont aussi bien su tirer leur épingle du jeu sur le parvis du théâtre. En alternant compositions personnelles et reprises d’AC/DC, de Toto et de Chuck Berry, le tout porté par une attitude rock, ils ont enthousiasmé et même bluffé le public.

Tandis que les morceaux de viande, dans les machines à kebab, s’amenuisent, l’ambiance chauffe et la température redescend, enfin. Ce n’est pas une surprise, la scène de la place du Civoire trouve toujours son public, d’autant qu’en milieu de soirée, c’est cette scène qui a accueilli le seul groupe professionnel de la soirée, Lost in the Orchestra. Et en tout état de cause, le public s’en est régalé. Jupe psychédélique, regard bleu lagon, la chanteuse envoûte, et les musiciens, à grand coup de violons, trompettes et guitares, balancent leur pop sixties résolument retro.

Ensuite, ce sont les douze coups de minuit, et le public familial qui commence à déserter les rues. Qu’à cela ne tienne! Un public de perdu, un autre de retrouvé! Et en l’occurrence, un public de jeunes qui se retrouvent bientôt seuls dans l’arène avec du bon rock, du rap et l’électro techno sur le parvis théâtre qui va continuer à les faire festoyer.

Vient finalement l’entrée en scène des équipes techniques de la Ville pour le démontage, jusqu’aux premières heures du jour. Car si la fête ne peut pas être sans musique et sans public, elle n’existe pas non plus sans toute la technique mise en place pour ce dispositif.

Sur ce même sujet, vous pouvez aussi lire notre précédent article:

Pano The Belthams

C'est beau la danse

Danse Country

Danse orientale Labenche

Harmonie st Cécile

Labenche danse

Les 7 voiles

Lisa

Reflets cuivrés

Rue Carnot

Rue de la république

Rue Hotel de Ville

Seul devant la médiathèque

jambes danseuses

***************************

Fete de la musique

Fete de la musique

Fete de la musique

Fete de la musique6

Fete de la musique

Fete de la musique

Fete de la musique

Fete de la musique

Fete de la musique12

Fete de la musique14

Fete de la musique15

Fete de la musique16

Fete de la musique17

Fete de la musique18

Fete de la musique19

Fete de la musique20

Fete de la musique21

Fete de la musique22

Fete de la musique23

Fete de la musique24

Fete de la musique25

Fete de la musique26

Fete de la musique27

Fete de la musique28

Fete de la musique29

Fete de la musique30

Fete de la musique31

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire