L'actualité en continu du pays de Brive


« Si vous aimez votre animal, faites le identifier ! »

La fourrière municipale a plusieurs messages à faire passer aux propriétaires d’animaux et particulièrement à ceux qui détiennent des chats. « Si vous aimez votre animal, faites le identifier ! » C’est le premier message très important de la fourrière municipale aux propriétaires d’animaux, « l’identification est une obligation », précise Joris Nirelli. Deuxième message. « Beaucoup d’animaux non identifiés, notamment des chats, nous sont apportés. » Or, déjà, ce n’est pas le rôle premier de la fourrière. En effet, celle-ci accueille uniquement les animaux pris en divagation sur le domaine public ou sur les propriétés privées du territoire communal et des communes adhérentes. La fourrière n’est pas un refuge. Mais surtout et souvent ces apports d’animaux sont des abandons déguisés. Et tout est lié. Les propriétaires n’identifient pas car il est ensuite plus simple d’abandonner. Pas d’identification, pas de trace. Il faut par ailleurs rappeler que tout animal cédé ou vendu doit avoir été identifié (ou numéro d’identification de la mère). « Le coût pour une identification oscille entre 50 et 70 euros », ajoute Joris. L’amende en cas de non identification est fixée à 750 euros.

Troisième message et conséquence du précédent, si vous apercevez un chat inhabituel dans votre quartier, ne le nourrissez pas, ne l’attirer pas chez vous, appelez la fourrière qui se déplacera et mènera dans un premier temps une enquête de voisinage.

Enfin, dernier message, s’il elle n’est pas obligatoire la stérilisation est fortement conseillée.

A bon entendeur.

 

Fourrière animale

Route de Lissac
14h-17h30
05.55.88.16.63

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

quatorze − onze =