L'actualité en continu du pays de Brive


Sécheresse : les restrictions d’eau sont levées mais la vigilance demeure

La Corrèze est repassée en simple niveau de vigilance pour les usages de l’eau. La préfecture a levé toutes les mesures de restrictions. Mais particuliers comme professionnels sont toujours incités à économiser l’eau car si les pluies de ces dernières jours ont amélioré la situation, elle reste cependant anormale.

“Toutes les mesures de restriction des usages de l’eau, y compris ceux à partir des réseaux d’eau potable et les prélèvements dans le milieu sont levées. Ces nouvelles dispositions s’appliquent jusqu’au 15 décembre 2022”, précise la préfecture de la Corrèze. Une décision qui ressort des dernières informations du comité départemental plénier de suivi de la ressource.

Les précipitations qui sont survenues depuis le début du mois de novembre ont en effet permis d’améliorer de façon significative le fonctionnement des cours d’eau. “Les assecs et flaques ont notamment disparu. La situation de l’alimentation en eau potable (AEP) s’est également améliorée, plus aucune commune n’a recours à du citernage pour approvisionner ses réseaux.”

Il n’empêche: “le taux d’humidité des sols demeure anormalement bas, malgré les dernières pluies“, relève la préfecture. “Le niveau des ressources souterraines, qui est un des indicateurs utilisés pour le suivi de la sécheresse, est encore inquiétant. En effet, plus de 85 % des piézomètres ont un remplissage inférieur à la moyenne, et la proportion avec un remplissage « bas » et « très bas » atteint près de 80 %. La recharge des ressources souterraines qui démarre habituellement entre la mi-septembre et la mi-octobre n’a donc pas débuté.”

La surveillance des indicateurs utilisés pour le suivi de la sécheresse se poursuit donc. “La vigilance pourra être levée dès que la recharge des nappes aura débuté, marquant ainsi la réelle fin de l’étiage”, prévoit la préfecture.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

vingt − 4 =