L'actualité en continu du pays de Brive


Séance du conseil municipal du 30 mars 2016

Au terme d’une séance riche en débats, le conseil municipal de Brive dans sa séance du 30 mars dernier a adopté le budget primitif de la Ville et entériné le transfert des classes élémentaires de l’école du Pont Cardinal à Saint-Germain.

Transfert des classes élémentaires

Après avoir présenté la délibération et le projet de regroupement, le maire a invité une représentante d’une délégation de parents d’élèves présents au conseil municipal à s’exprimer pour faire part de ses interrogations sur les conditions dans lesquelles le transfert s’organise. A ces observations et celles de l’opposition, le maire a souligné que cette décision s’appuyait sur l’évolution de la démographie urbaine qui fragilisait les établissements du centre-ville.

Afin de pouvoir accueillir au mieux les nouveaux effectifs, des aménagements de sécurité supplémentaires seront prévus aux abords de l’école Saint-Germain, ainsi que la rénovation du restaurant scolaire et la création d’une deuxième salle de restauration.

Aux remarques formulées par les parents d’élèves et l’opposition sur la concertation avec le quartier et le calendrier de mise en oeuvre du transfert, l’adjointe à l’enseignement Valérie Taurisson a indiqué que le calendrier des mouvements de personnels imposait une décision avant la fin du mois de mars et que la consultation serait organisée en priorité dans le cadre du conseil d’école (réuni le 22 mars) puis avec l’ensemble des parents et les représentants du quartier (le vendredi 25 mars). Une nouvelle réunion sera organisée à Saint-Germain le 7 avril.

Le compte administratif 2015 et le budget 2016

Les deux dossiers ont donné lieu à de fortes polémiques et des échanges nourris. Le compte administratif,  “notre juge de paix à tous” a déclaré le maire, “témoigne du bon redressement de la Ville“. “Nos ratios s’améliorent”, argumentait l’adjoint aux finances Christophe Patier pour qui “le budget primitif 2016 prolonge cet effort”, en rappelant la feuille de route: “la règle de moins 5% de dépenses de fonctionnement”, “tout en ménageant la qualité de service”, “un même volume de subventions pour les associations” et “un niveau d’investissement aussi élevé que possible pour favoriser l’activité du bassin”. “Grace à ces bons résultats, nous sommes en mesure de prévoir 11 millions d’euros d’investissements et non 10 comme prévus soit 10% de plus.” Les deux délibérations ont été adoptées par la majorité et l’opposition a voté contre.

Le maire aura également profité de ce moment pour rendre hommage au directeur général des services adjoint Patrick Coulon qui a fait valoir ses droits à la retraite après 35 ans passés à la mairie de Brive et qui assistait ce soir à son dernier budget. “Combien de conseils municipaux? Combien de budgets préparés… Un vrai marathon”, l’a remercié Frédéric Soulier alors que la séance n’avait pas encore atteint la moitié des délibérations à l’ordre du jour.

Vous pourrez visionner ces débats en tout ou partie sur le site brive.fr.

brivemag.fr

brivemag.fr

Laisser un commentaire