L'actualité en continu du pays de Brive


Rugby : le CABCL à Bourgoin pour se mettre à l’abri

Le CABCL va effectuer un nouveau déplacement pour le compte de cette 9e  journée du Top 14. Direction Bourgoin, les Berjaliens actuellement lanterne rouge vont jouer leur survie parmi l’élite sur ce match.Les Corréziens sont-ils en mesure de poser le dernier clou sur les espérances des Berjaliens de rester parmi l’élite, là est tout l’enjeu de match. Cette rencontre va se disputer dans un contexte particulier. Le CSBJ traîne toute sa misère et son désespoir à la dernière place du championnat. Sur les huit premières rencontres, sept défaites dont trois à domicile. Un chemin de croix pour ce club qui chaque année connaît des situations compliquées, mais jamais un début de saison n’avait été aussi calamiteux. Le CSBJ dans la tourmente, alors est-ce le bon moment pour prendre ces Berjaliens? A priori oui, a priori seulement. En effet, depuis quelques saisons, ce club solidement enraciné sur ces terres froides est promis à une mort certaine, mais il trouve toujours les ressources pour sauver sa tête et repartir encore et toujours. Mais cette année, le péril se fait plus pressant, plus pesant, le compteur indique 6 petits points, une misère. Les Berjaliens vont-ils avoir des ressources pour redresser la barre une fois encore?

“J’ai passé plusieurs saisons à Bourgoin. C’est un club à part, qui chaque année se fait dévaliser, mais il a une bonne politique de formation. Nous avons visionné certains matchs de ces Berjaliens. Leur classement ne reflète pas leur niveau de jeu. C’est une évidence”, souligne Benoit Cabello qui jouera demain au talonnage.

Maintenant, les Brivistes savent aussi qu’ils ont l’opportunité de pouvoir reléguer à 15 points cet adversaire direct pour le maintien. Une victoire serait plus qu’une planche de salut: un véritable tremplin pour garder le contact avec les cadors et pouvoir lorgner vers la 6e place. Pour chacune des deux équipes, les enjeux sont tellement éloignés: le CABCL veut grandir, le CSBJ ne veut pas mourir.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire