L'actualité en continu du pays de Brive


Rugby. Le CABCL à Bayonne: “ne pas courber l’échine”

Pas le moindre répit pour le Top 14 de rugby. Les Corréziens enchaînent les matchs et demain soir ils seront à Bayonne pour le compte de la quatrième journée du Top 14. “On y va pas pour courber l’échine”, déclare Ugo Mola l’entraîneur principal.

Pas la moindre risée de panique dans les rangs du CABCL, bien au contraire à la veille de ce déplacement à Bayonne,  un groupe de 27 joueurs est du voyage. Ce matin, les Brivistes ont effectué un ultime entraînement à huis clos avant de prendre la route. La défaite à Clermont (33-9) n’a pas altéré le moral des troupes. “Nous avons fait une bonne première mi-temps face aux champions de France, nous devons en réaliser deux excellentes pour espérer gagner à Bayonne”, assure le chef des techniciens. Puis il poursuit: “On n’a pas le loisir de pouvoir commencer avec la même équipe trois fois en huit jours. Ce serait inconcevable en terme physiologique et on sait aussi qu’enchaîner trois matchs en une période si rapprochée peut entraîner une certaine lassitude”.  Le CABCL une fois encore n’a pas la faveur du pronostic dans cet environnement qui sera hostile avec 18.000 spectateurs qui n’auront d’yeux que pour leurs protégés. “On redoute une certaine euphorie, c’est une équipe vampirisante et dès qu’elle commence à marquer des points, elle en marque beaucoup”, explique Ugo Mola, puis il ajoute: “Ce n’est pas non plus un épouvantail”. Le CABCL ne se déplace pas non plus en terre inconnue, mais là bas il n’a pas gagné depuis des lunes. Les mauvaises séries ont aussi une fin.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire