L'actualité en continu du pays de Brive


Rugby : Brive-Clermont demain jour J

Vosloo dans ses oeuvres

Encore un peu de patience et demain, selon un rituel bien établi depuis 1927, des cohortes de supporters auvergnats grimés, “peinturlurés” de jaune et bleu vont investir les travées du stadium. Pour leur faire face, des milliers de fans du CABCL en blanc et noir. Le derby du Massif central est un savant dosage de folklore, mais on ne doit pas oublier que l’événement majeur se déroulera sur le grand rectangle vert et pas ailleurs.

L’échéance tant attendue n’est plus qu’une affaire d’heures, les Brivistes sont, comme souvent face aux Clermontois, au pied d’un Everest qu’il va falloir pourtant gravir et escalader aux prix de bien des sacrifices. Autant dire que ça va chauffer sur cette pelouse qui s’annonce glissante, ce qui ne devrait pas favoriser le jeu à la main. Les amateurs de belles envolées avec le ballon qui chante en bout de ligne pourraient bien être déçus.

Peu importe la manière pourvu que ces Brivistes retrouvent l’ivresse de la victoire qu’ils n’ont plus savourée depuis quatre mois. Certes, il y a bien eu ce match nul 6-6 au Racing qui à bien des égards avait les caractéristiques d’une victoire, mais un succès face aux champions de France  aurait “de la gueule”.

Dernier derby pour VoslooUn match qui s’annonce bien particulier pour Gerhard Vosloo, l’emblématique troisième ligne qui va disputer son dernier derby sous les couleurs du CABCL. Le garçon est sans état d’âme: “Pour les six prochains mois, je suis à  Brive et je vais tout faire pour que l’on gagne ce match. Je me dois de respecter les gars qui sont autour de moi, mes dirigeants et  les supporters. Pour l’instant, les Auvergnats sont des adversaires et Brive doit se sortir de la mauvaise situation dans laquelle il est, alors je vais tout donner”.

Avec une barbe drue, ses cheveux blonds en désordre, Vosloo le Sud-africain ressemble de plus en plus à un Viking sans peur et sans reproche. Il est prêt à partir à l’abordage des Auvergnats: “Clermont, c’est une bonne équipe, mais nous sommes en progrès, on va beaucoup mieux qu’au début du mois de décembre, je crois que l’on peut gagner, c’est très important pour nous”.

Dans la course au maintien, le CABCL va jouer on l’a bien compris un match essentiel face aux voisins auvergnats. Le stadium peut-il redevenir une forteresse imprenable? La réponse demain soir,  vers 22h30.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Mot clé

Laisser un commentaire