L'actualité en continu du pays de Brive


Retrouvailles en chansons pour Olga et Guillaume

Sarah, Guillaume et Olga hier en fin d'après midi

Une voix qui s’élève dans la cité, quelques oreilles qui se tendent, des regards qui se tournent. Olga chante, accompagnée par Guillaume. Et c’est beau. Sous le regard de leur copine Sarah, les deux artistes, séparés par un récent déménagement du garçon, se sont retrouvés aujourd’hui, juste pour le plaisir de partager un moment musical.

OlgaRien n’est plus agréable que de rencontrer un joli tableau au détour d’une rue. C’est sous le porche reliant les places de la Halle et Dauzier, à l’abri du vent froid, qu’un bien joli moment s’est déroulé hier en fin d’après-midi. Dans cet espace réduit, trois jeunes gens: Olga, chanteuse et guitariste, une de ses amies, Sarah, et Guillaume, 16 ans, lui aussi chanteur. Sarah n’est pas musicienne et se contente du rôle de spectatrice, ou alors de réalisatrice lorsqu’il s’agit d’immortaliser en vidéo les prestations des deux amis.

Olga est dans le ventOlga et Guillaume se sont rencontrés au collège de Beaulieu. Ils ont grandi avec la passion commune du chant. Il y a 6 semaines, Guillaume est parti sous d’autres cieux, du côté du bassin d’Arcachon. Hier, à la faveur des vacances scolaires qui débutent, il était à Brive. “C’est nos retrouvailles car ça fait un moment qu’on ne s’est pas vu”, explique le garçon de 16 ans. “On avait envie de chanter ensemble aujourd’hui, alors on est là, et on chante, tout simplement.”

GuillaumeIls sont ainsi. Insouciants et natures. Fort sympathiques aussi. Tous les deux ont pris des cours de chant au Conservatoire de Brive. “Je me suis mise sérieusement à la guitare en février dernier, même si j’avais l’instrument depuis ma sortie du collège”, raconte Olga, 18 ans. “J’apprends toute seule, avec des cours que je trouve sur internet.”

Et bon sang ne saurait mentir. La jeune fille est, en effet, issue d’une famille où la musique est très présente: “Ma mère a fait du violon et du piano, mon père joue de la guitare et chante, surtout du lyrique, dans une chorale. Et mon grand-père faisait du piano, du saxo et de la clarinette.”

Cette fan de Joyce Jonathan, de Moriarty, des Cranberries ou d’Avril Lavigne rêve de faire carrière. Le 6 novembre prochain, elle se rendra à Montpellier pour le casting de X-Factor, une émission bientôt diffusée sur M6 et qu’on peut rapprocher de la Nouvelle star. “La différence, c’est qu’on peut passer le casting en groupe, et qu’il y a un jury mais aussi un public. J’y vais avec une amie et on a préparé deux chansons: Dernière danse de Kyo et Jimmy de Moriarty.” (Voir la vidéo en fin d’article)

Les trois amiesOlga a déjà aperçu la réalité des coulisses de la Nouvelle star, mais n’avait pu donner la pleine mesure de son talent lors des présélections: “Je n’avais que 16 ans. La pression était grande et j’ai été tellement impressionnée que je n’ai pas pu chanter. Depuis, j’ai fait de la scène avec un groupe de rock, et je me sens prête.”

La tête sur les épaules, Olga prépare actuellement un baccalauréat dédié aux services à la personne, au lycée de Naves. Elle sait que percer dans la musique relève du rêve. Mais parfois, certains se réalisent.

L’histoire ne dit pas si, hier, les passants auront pu entendre sans le savoir, sous ce porche fouetté par le vent frais, une future vedette de la musique. Rendez-vous dans quelques mois ou dans quelques années pour le savoir!

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Mot clé

Laisser un commentaire