L'actualité en continu du pays de Brive


Rencontre avec Louis-Philippe Dalembert

L’auteur d’origine haïtienne, lauréat du Prix de la langue française, sera à nouveau à Brive, ce mercredi 12 février à 19h15 à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Une rencontre avec le poète romancier qui promet d’être riche en mots saveureux.

“De nombreux lecteurs nous ont demandé de pouvoir à nouveau approcher Louis-Philippe Dalembert  “C’est la langue française qui fait racine en moi”, a déclaré ce vagabond polyglotte lors de la dernière Foire du livre de Brive en recevant son prix. “C’est la langue que j’habite vraiment”, explique celui qui a enseigné et vécu partout, Nancy, Paris, Rome, Berlin, Jérusalem, Milwaukee… Un vagabondage dont on retrouve traces dans son œuvre où dialoguent les cultures. La langue française, il l’aura apprise sous le regard d’une grand-mère très attentive à son éducation, entre Bible et Fables de la Fontaine, dans le français châtié d’un autre temps. “Il a fallu que je vienne faire mes études en France pour découvrir le mot serpillère”, plaisante-t-il. Une langue française qu’il porte au cœur. “Lorsque je me mets au travail, j’ai l’impression partout où je me trouve que je suis chez moi.”

Après un premier roman intitulé Le crayon du bon Dieu n’a pas de gomme (chez Stock en 1996), Louis-Philippe Dalembert a publié divers récits et des recueils de poèmes. Son dernier roman Mur Méditerranée paru en 2019 chez Sabine Wespieser, entraine le lecteur dans l’enfer d’une traversée de la Méditerranée aux côtés de trois femmes que tout sépare. L’auteur a signé précédemment chez le même éditeur Avant que les ombres s’effacent dans lequel il met également en scène des personnages contraints d’abandonner leur pays. Il y relate l’épopée d’une famille juive fuyant le nazisme à l’aube de la Seconde Guerre mondiale et dont le héros avait trouvé l’asile et la nationalité en Haïti. Son dernier recueil de poèmes qui s’intitule En marche sur la Terre (Éditions Bruno Doucey) invite lui aussi au voyage… Comme cette rencontre.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire