L'actualité en continu du pays de Brive


Que commémore-t-on exactement ce 11 novembre ?

Et non ce n’est pas précisément la fin de la Première Guerre mondiale qui ne sera véritablement actée que le 28 juin 1919 par le traité de Versailles. On commémore l’armistice signé en ce vendredi 11 novembre 1918 à 5h45. Il est vrai que c’est cette signature qui entrainera la “suspension” des combats, mettant ainsi fin à un effroyable conflit de 4 ans avec plus de 18,6 millions de victimes. Un cessez-le-feu effectif à 11h le même jour et salué dans toute la France par des volées de cloches et des sonneries de clairons. Plus d’un siècle plus tard, 104 exactement, Brive entretient cette mémoire avec une cérémonie devant le monument de la Victoire qui rend hommage à ces “poilus” et plus largement, depuis plusieurs années, à tous les soldats morts pour la France. Tout un chacun est convié à y participer.

Le programme:

  • 10h45 : rassemblement du cortège devant l’Hôtel-de-Ville
  • 10h55 : cérémonie à la stèle du 11 novembre 1942, avenue Maréchal Leclerc  avec dépôts de gerbes et musique par l’Harmonie municipale Sainte Cécile
  • 11h : cérémonie au monument de la Victoire, square de la Légion d’Honneur avec remise de décorations par le colonel Ferraton, commandant le 126e régiment d’infanterie, musique avec Les Petits chanteurs de l’ensemble scolaire Edmond Michelet et l’Harmonie municipale Sainte Cécile, lecture de textes par des élèves du collège d’Arsonval et du collège Jean Lurçat, du message du ministre des Armées, dépôt de flammes et de gerbes
  • 11h45 : discours et vin d’honneur.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire

18 − quatre =