L'actualité en continu du pays de Brive


Quand Florent Pagny se la joue éclectique

Florent Pagny en concert à Brive plage

“Après autant d’années à faire des albums aussi différents, j’arrive en concert pour proposer un voyage à travers plusieurs styles musicaux. Tout le monde peut donc y trouver son compte je pense.” Florent Pagny, venu dans la cité gaillarde avec son sourire et sa sympathie, était sur la scène de Brive plage 2010. A la sortie, les spectateurs semblaient heureux de ce qu’ils venaient de vivre.

intro possibleLe show a démarré à 21h très précisément. Pas une seule minute de répit pour d’éventuels retardataires. Les neuf musiciens sont montés sur scène un à un, en jouant. La choriste les a rejoint. Et voila Florent Pagny qui fait son apparition et entonne C’est comme ça, un titre de son dernier album entièrement en espagnol. L’artiste, pantalon de cuir, lunettes de soleil, lance des saluts de la main aux spectateurs. Derrière lui, les cuivres s’en donnent à cœur joie.

Florent Pagny en concert à Brive plage

De la pop, du rock, du rythmo latino, du folk, du classique, jusqu’à “un hommage au plus grand auteur compositeur interprète ayant existé, Jacques Brel”, tout ça en une heure et trente cinq minutes rappel compris, difficile de sortir d’un tel spectacle aussi éclectique sans avoir pu capter quelques bons moments.Certes, le manque de cohérence artistique né de ce choix, voulu et donc assumé, d’aborder de nombreux styles, a rendu le voyage un peu chaotique à force de trop d’escales, mais la volonté de balader le public en douceur était bien là.

Les grands succès se sont enchaînés: Ma liberté de penser, Châtelet les Halles, N’importe quoi, Caruso, Bienvenue chez moi, Si tu veux m’essayer ou encore celle qui est, pour l’interprète, “peut-être (sa) préférée”, Et un jour une femme. Les 2.000 spectateurs chantent, bougent parfois, et toujours applaudissent.

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Après une reprise enflammée de La bamba, le chanteur disparaît. Il reviendra pour l’incontournable Savoir aimer, sans doute son plus grand succès. Et terminera pour de bon avec une chanson peut-être moins connue, Le mur. Le chanteur y constate que “c’est fou ce que les gens ont de mauvaises intentions” et qu’on “est tous plus ou moins l’abruti certifié de quelqu’un”. Il décide donc de construire autour de sa maison “un mur anti-cons”…

L’histoire ne dit pas si, sur son lieu de vacances, le Cap Ferret, qu’il a rejoint dès la fin du concert, le rebelle aura reçu beaucoup de visites. Notamment celle de son ami Pascal Obispo, qui affectionne particulièrement l’endroit et aura sans aucun doute tenté de jouer les passe-murailles pour aller voir son pote Florent.

Calogéro et Marc Lavoine seront peut-être eux aussi de soirées festives au bord de l’Atlantique. Ces deux là font en effet partie, comme Obispo, de ceux qui ont collaboré au nouvel album de Florent Pagny à sortir en novembre. Suivra, en 2011, une série de concerts. “Je vais avoir 50 piges. D’habitude, je me fous des anniversaires, mais 50 piges, c’est quand même une borne que j’ai envie de fêter sur scène.

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Florent Pagny en concert à Brive plage

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire