L'actualité en continu du pays de Brive


Prix 12/17: les deux premiers lauréats de la prochaine Foire du livre

intro-prix

Le double prix de littérature pour les adolescents vient d’être attribué à Eric Senabre pour Le dernier songe de Lord Scriven (Prix 12/14) et Charlotte Bousquet pour Tant d’étoiles dans la nuit (Prix 15/17). Ce sont les deux premiers lauréats dévoilés des prix décernés dans la cadre de la prochaine Foire du livre qui aura lieu du 4 au 6 novembre prochain.

 

81k5qr2djflIl y a bien des parallèles entre les deux livres plébiscités cette année par le jury du Prix 12/17 Crédit Agricole Centre France. Eric Senabre signe une enquête épineuse, un mystère à résoudre façon Sherlock Holmes pour confondre un tueur en série. Charlotte Bousquet livre un roman noir pour grands ados, un vrai page-turner qui donne envie de tourner les pages aussi vite que possible pour connaitre la suite.Deux romans très bien menés.

Le dernier songe de Lord Scriven (Didier jeunesse) d’Eric Senabre découvre un curieux détective privé aux méthodes peu communes, Barnejee, un stupéfiant Sherlock Holmes qui enquête… en rêvant. A ses côtés, son fidèle assistant Christopher Carandini, pour résoudre un meurtre à huis-clos.

Tant d’étoiles dans la nuit (éd. Rageot) de Charlotte Bousquet débute sur la tentative d’assassinat de Jace D, chanteur de rock célèbre pour ses excès et ses conquêtes féminines. Depuis, il est dans le coma. L’occasion pour ses proches, entendez son manager, sa meilleure amie, ses ex, souvent rivaux, de reconstituer le “puzzle Jace”, sa vie idyllique qui cache pourtant bien des secrets…

51-skorblol-_sx195_Les deux auteurs sont de la même génération, tous deux nés en 1973. Lorsque Eric Senabre, également journaliste, n’écrit pas, il joue du rock, se passionne pour les arts martiaux, dévore les films de série B et aime surtout la littérature fantastique du 19e siècle. Dans sa bibliothèque, on peut trouver de grands romans d’aventure écrits par Roberts Louis Stevenson ou Sir Arthur Conan Doyle, mais en cherchant bien, on trouvera aussi des Comics des X-Men et des Mickey Parade. Car ce qu’il apprécie par-dessus tout, ce sont les histoires pleines d’imagination, les mystères à résoudre, et ce que l’on peut découvrir derrière la surface des choses connues.

Philosophe de formation, Charlotte Bousquet est une auteure éclectique, aussi à l’aise dans les genres de l’imaginaire (Cytheriae, prix Elbakin.net 2010 et prix Imaginales 2011) que dans la fiction historique (Noire lagune, sélection Juke box ados 2010). Après Nuit tatouée (prix Imaginales des collégiens 2012) et Nuit brûlée, deux premiers opus d’un cycle young adult, elle a récemment publié Venenum, une enquête de cape et d’épée sur la mort de Descartes.

La Foire du livre de Brive, présidée cette année par Daniel Pennac, décerne ce prix de littérature afin de sensibiliser les adolescents à la lecture, dans deux tranches d’âge (12-14 ans pour les collégiens et 15-17 ans pour les lycéens), en plébiscitant des auteurs d’expression française, ayant écrit spécialement pour ces tranches d’âge. Depuis 2015, ce Prix est décerné par un jury de jeunes collégiens et lycéens brivistes, lecteurs passionnés qui lisent la sélection pendant l’été et se réunissent en septembre pour échanger leurs critiques et choisir les lauréats.

Le Prix sera remis dans le cadre de la Foire du livre samedi 5 novembre à 13h30 au Forum des lecteurs. Cette remise sera suivie d’une rencontre dans la salle Meyrignac du Théâtre municipal avec les deux lauréats et de jeunes lecteurs.

Pour mémoire, les précédents lauréats des prix 12/14 et 15/17 :

  • 2015, Timothée de Fombelle pour Le livre de perle (Gallimard jeunesse) et Jérôme Noirez pour Brainless (éd. Gulf Stream),
  • 2014, Pascal Vatinel pour La dernière course (Actes sud junior) et Vincent Villeminot pour Réseaux (Nathan),
  • 2013, Martin Page pour Plus tard je serai moi (Le rouergue) et Marion Brunet pour Frangine (Sarbacane),
  • 2012, Jo Witek pour Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée (Seuil Jeunesse) et Eric Sanvoisin pour Le parloir (Gründ jeunesse),
  • 2011, Élise Fontenaille pour Le garçon qui volait des avions (Le Rouergue) et Richard Couaillet pour Contre courants (Actes sud).

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire