L'actualité en continu du pays de Brive


Premier bilan pour le médiateur municipal

intro conf presse mediateur

Entre écoute, disponibilité et humilité, Jean-Louis Estagerie, le médiateur municipal, a fait un bilan de son activité. Entré en fonction en septembre 2014, l’ancien conseiller municipal a traité jusqu’à la fin de l’année dernière 159 dossiers.

 

“Mon rôle n’est ni de contraindre, ni de juger, mais de faire en sorte que les gens puissent se parler et ainsi régler les litiges.” Le médiateur municipal, entré en fonction en septembre 2014, souhaite rester un facilitateur. Une démarche qui semble bien fonctionner puisque la quasi-totalité des cas pour lesquels il a été sollicité ont été réglés.

Depuis son arrivée, Jean-Louis Estagerie en a traité 159 exactement. Ce chiffre est en légère augmentation par rapport au médiateur précédent (115). mediateur portraitIls peuvent s’expliquer par la disponibilité de cet ancien conseiller municipal, élu durant 19 ans, qui a décidé, dans sa mission, de tenir compte au maximum des contraintes des gens qui font appel à lui  : pas de plages strictes de rendez-vous, déplacements chez les demandeurs, tout est fait pour que les personnes qui travaillent, ayant des horaires décalés ou des difficultés pour se déplacer, puissent être prises en compte.

Ces demandes restent, comparativement, les mêmes année après année. La plus grande partie concerne des litiges avec des tiers à savoir les administrations, les commerçants, les artisans, les banques, etc. Ils concernent 42% des cas. Face à ces situations, le rôle du médiateur est le plus souvent d’expliquer qui contacter pour régler le problème, qu’il s’agissent d’administrations, de services clients de grandes sociétés, experts, associations…mediateur en entretien

Viennent ensuite les difficultés entre les personnes, de type voisinage, de l’ordre de 40%, en légère baisse par rapport à l’exercice précedent. Et enfin, les litiges avec la Ville qui restent d’un niveau égal (18% contre 17%). Pour ces derniers, Jean-Louis Estagerie a souligné l’excellente réactivité des différents services, et notamment celui de la “ Vie des quartiers “, qui répondent vite et bien aux problématiques.

“Souvent” précise t-il, “les dossiers les plus délicats sont ceux de problèmes de voisinage où l’on rencontre des inimitiés profondes vieilles parfois de plusieurs dizaines d’années. Dans ces cas, il faut de l’énergie, du temps et de la persévérance pour aboutir. La plupart du temps  pourtant, un peu de civisme suffirait .” Jean-Louis Estagerie ne se reconnait “ni shérif, ni policier, ni juge”, son rôle est avant tout de faire prendre conscience aux demandeurs que la solution de leurs problèmes passe par une démarche qui leur incombe, “et en premier lieu de parler à son voisin”.

mediateur@brive.fr ou 05 55 18 16 06

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire